Neymar Brésil
Neymar est resté muet lors du match nul entre le Brésil et l'Angleterre (2-2). | CLEBER MENDES / AGÊNCIA LANCEPRESS! / LANCEPRESS

Amical : Le Brésil et l'Angleterre se quittent dos à dos (2-2)

Publié le , modifié le

A l'occasion du match d'inauguration du nouveau Maracana, le Brésil et l'Angleterre ont régalé. Les deux formations se sont séparées sur le score de 2-2, dimanche sur la pelouse de Rio de Janeiro. A noter également le revers de l'Allemagne lors d'une rencontre organisée à Washington face aux USA (4-3).

Pour l'inauguration du nouveau Maracana, l'Angleterre a obtenu un match nul (2-2) contre la Seleçao. Privé de Sturridge, Carroll mais aussi de Gerrard ou encore Welbeck, la sélection aux Trois Lions a réussi à passer deux buts aux Auriverdes. Vainqueurs 2-1 du Brésil le 6 février dernier, Roy Hodgson n'a perdu qu'une seule fois en 17 rencontres (ndlr : c'était face à la Suède). Si l'Angleterre a bien terminé son match, elle l'avait commencé avec beaucoup de peine. 

Après une première mi-temps chaotique, et sauvée par le seul Joe Hart, les Anglais ont craqué dès le retour des vestiaires en concédant l'ouverture du score de Fred, bien placé pour reprendre un tir d'Hernanes qui avait terminé sur la barre (57e, 1-0). Wayne Rooney, courtisé par le PSG, s'est par la suite distingué en enrôlant une frappe lumineuse dans la lucarne de Julio César et permettant à l'Angleterre de passer devant au tableau d'affichage (79e, 2-1). Entré en cours de jeu, Lucas a permis au Brésil de ne pas s'incliner, en adressant un centre millimétré pour la volée de Paulinho (82e, 2-2). Insuffisant toutefois pour améliorer le bilan de Luis Felipe Scolari, le sélectionneur de la Seleçao qui n'a qu'un seul de ses huit derniers matchs à la tête de l'équipe.

Klose n'égale pas le record de Müller

Plus tôt dans la soirée, l'Allemagne -euphorique après sa finale de Ligue des Champions 100% "Kolossal Fussball"- était retombée sur terre. Les Allemands se sont en effet inclinés à Washington contre les USA de Jürgen Klinsmann (3-4). La Mannschaft bis, privée de nombreux joueurs, ont éprouvé de grosses difficultés sur le plan défensif. Ter Stegen, le portier courtisé par le FC Barcelone, a été notamment auteur d'une glissade suivie d'un but contre son camp (18e). Miroslav Klose, qui avait la possibilité d'égaler voire battre le record de Gerd Müller (68 buts), n'a pu faire trembler les filets.