Bayern Munich
Javi Martinez (Bayern Munich). | ADRIAN DENNIS / AFP

Supercoupe : le Bayern serein, Dortmund en plein doute

Publié le , modifié le

La Supercoupe d'Allemagne va mettre aux prises samedi (20h30) un Bayern sûr de sa force et un Dortmund loin d'être serein, deux mois après la finale de Ligue des champions entre les deux équipes, remportée par les Bavarois 2-1 à Wembley.

Sur le papier, l'affiche à Dortmund entre les deux clubs phares des dernières saisons de Bundesliga semble assez déséquilibrée. Le Bayern reste sur sa saison d'un triplé historique: Championnat et Coupe d'Allemagne et Ligue des champions. Il continue sur sa lancée, puisqu'il accumule les bons résultats en amicaux, dont un dernier succès de prestige (2-0) contre Barcelone mercredi. Il a reçu le renfort de Pep Guardiola comme entraîneur, qui a fait venir le grand  espoir espagnol Thiago Alcantara, mais aussi et surtout accueilli Mario Götze,  acheté pour 37 millions d'euros... justement à Dortmund.


Le président, Uli Hoeness, sentant le risque d'un excès de confiance, a d'ailleurs rappelé préventivement ses troupes à l'ordre dans le quotidien Bild, vendredi. "Quand elle gagne trois titres, une équipe a souvent tendance à se reposer  sur ses lauriers (...) mais grâce à la concurrence incroyablement acharnée qui  règne chez nous, personne n'aura le droit de se relâcher, a-t-il averti. Celui qui se reposera, perdra". 

Trois fois dauphin

Du côté de Dortmund, la situation est moins rose. La perte de Götze, les velléités de départ contrariées de Robert Lewandowski - même s'il semble faire  contre mauvaise fortune bon coeur - et la blessure de la principale recrue, le  milieu de terrain arménien Henrikh Mkhitaryan, ont quelque peu fragilisé la  belle mécanique jaune et noir.

Pour l'équipe de la Ruhr, il s'agira surtout d'évacuer la frustration de la  saison dernière, où elle a fini dauphine du Bayern dans toutes les  compétitions, notamment en Ligue des champions, malgré sa très bonne prestation  en finae. Pour autant, la Supercoupe  "ne sera pas une revanche de Wembley", a assuré  le défenseur central Matts Hummels, en conférence de presse: "ce n'est pas du  match perdu là-bas que viendra notre motivation".

Dortmund, qui reste sur cinq matches consécutifs sans victoire face au  Bayern - une série entamée lors de la dernière Supercoupe  d'Allemagne remportée  2-1 par Munich -, cherchera surtout à s'étalonner à deux semaines de la reprise  de la Bundesliga. "Pour nous c'est un bon test pour savoir où on en est", a reconnu Hummels. Dans son stade qui accueillera quelque 80.000 spectateurs, il ne lui faudra  pas se rater.

AFP