Gomez Mario Müller Thomas joie Bayern Munich 2011
Mario Gomez et Thomas Müller tout à leur joie avec le Bayern | AFP - Thomas Frey

Schalke en danger face à la mitraillette bavaroise

Publié le , modifié le

Mario Gomez, auteur de 8 buts en championnat, et l'équipe de Bayern Munich, déjà auteur de 16 réalisations pour un but encaissé en Bundesliga, se rend à Schalke 04 dimanche dans le choc de la 6e journée. Avec une victoire en Ligue des Champions cette semaine à Villareal (2-0), l'équipe bavaroise atteint des sommets de confiance, au contraire des joueurs de la Ruhr qui ont subi leur deuxième défaite de la saison la semaine dernière en championnat.

Manuel Neuer ne doit pas être mécontent d'avoir changé de camp à l'intersaison. Gardien de but de Schalke 04 la saison dernière, il sera du côté du Bayern pour un retour dans son ancien stade, évitant ainsi d'affronter l'armada offensive bavaroise qui a inscrit la bagatelle de 18 buts depuis le début de la saison, pour seulement un encaissé. Le gardien international, transféré pour 22 millions d'euros, arrive donc en position de force pour faire face à ses anciens coéquipiers.

Symbole de ce début de saison idyllique: Mario Gomez. L'ancien de Stuttgart a enfin trouvé la bonne carburation en Bavière. Huit buts en cinq journées de Bundesliga, le N.33 est sur un nuage: "C'est le foot: parfois, je ne cesse de tirer et ça ne rentre pas, et cette fois, je marquais même quand on tirait sur moi. Mais ça ne va pas toujours sourire. Un petit but fera parfois notre bonheur." Après avoir été relégué sur le banc par Louis van Gaal, au profit des Klose, Olic et Muller, il a démontré toute sa valeur en fin de saison dernière, pour finir avec 28 réalisations et avec le titre de meilleur buteur de Bundesliga. La venue de Jupp Heynckes n'a pas altéré son rendement. "Je suis devant pour marquer. C'est mon boulot et je ferai tout pour continuer", dit-il. Le pire, c'est que Munich fait exploser toutes les défenses sans bénéficier de l'apport d'Arjen Robben, toujours privé de ballon en raison de sa pubalgie. Un temps, se priver du Néerlandais aurait rendu l'équipe totalement aphone offensivement. Ce n'est plus le cas, l'avènement de Muller en même temps que le bon niveau de Ribéry sont autant d'atouts pour bien gérer le jeu d'attaque.

A Schalke, ce n'est pas l'état d'urgence. Loin de là. Mais la défaite à Wolfsburg la semaine dernière et le nul ramené du Steaua Bucarest n'ont pas préparé idéalement ce choc. Et avec déjà huit buts encaissés, la défense de la Ruhr fait partie des arrières-gardes les plus perméables. Avec trois longueurs de retard sur les Munichois, les hommes de Ralf Rangnick vont passer un test qui pourrait se révéler décisif pour la suite de la saison. L'an dernier, ils avaient battu les Munichois à deux reprises, notamment en demi-finales de la Coupe d'Allemagne. "Le Bayern est actuellement la meilleure équipe du championnat, c'est clair! Mais chaque équipe à son point faible et le Bayern n'y échappe pas", fait remarquer Benedikt Höwedes, qui côtoie les internationaux munichois avec la Mannschaft.