Schalke Dortmund
En octobre dernier, Schlake avait surpris Dortmund dans son antre (2-1) | PATRIK STOLLARZ / AFP

Schalke-Dortmund, un derby de la Ruhr aux accents européens

Publié le , modifié le

Fraîchement qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, Dortmund rend visite cet après-midi (15h30) à une équipe de Schalke qui aspire elle aussi à une place dans le top 8 européen, mais doit d'abord se concentrer sur ce derby de la Ruhr comptant pour la 25e journée de Bundesliga.

En route vers un 23e titre national, intouchable depuis octobre 2012, le  Bayern Munich devrait dans le même temps obtenir sans trop forcer sa 21e victoire de la saison en D1 avec la réception de Dusseldorf (12e), quatre jours avant d'accueillir Arsenal pour valider son billet en quarts.

Sous surveillance policière

Placée sous surveillance policière à cause des échauffourées entre supporteurs survenues à l'aller, la 142e édition du célèbre derby de la Ruhr aura des allures de revanche pour Dortmund, après l'humiliante défaite (2-1) à domicile face à Schalke en octobre dernier. Mais il ne sera pas uniquement question d'honneur régional : le Borussia (46 pts), largué à 17 pts du leader munichois, tentera surtout de conforter sa place de dauphin que convoite Leverkusen (45 pts), en déplacement périlleux à Mayence (8e).

"Chaque année, les matches contre Schalke sont les plus particuliers du championnat. Bien sûr, pour nos joueurs, complètement épuisés, il aurait été préférable d'avoir deux ou trois jours supplémentaires pour récupérer", a reconnu le coach du Borussia, Jürgen Klopp, qui devra a priori se passer de son capitaine Sebastian Kehl (côte) et d'un autre milieu défensif, Sven Bender (ligament).

Récemment éliminé de la Coupe nationale, le double champion d'Allemagne s'est imposé la semaine dernière face à Hanovre (3-1) en Bundesliga, avec un doublé de Robert Lewandowski, co-meilleur buteur du championnat (16 buts). Il y a trois jours, face au Shakhtar Donetsk (3-0), c'est Mario Götze, buteur, qui a brillé pour permettre aux Jaune et Noir de poursuivre l'aventure européenne.

"Ce genre de match a ses propres règles"

De son côté, Schalke accueillera mardi Galatasaray en 8e retour (1-1 en Turquie) de la C1. Alors forcément, le choc contre Dortmund ressemble à une grande  répétition générale. Remontée à la 6e place de Bundesliga, la formation de Gelsenkirchen (36 points) espère passer devant Francfort (38 pts) pour faire main basse sur cette 4e place donnant accès aux tours préliminaires de la Champions League. Elle reste sur deux victoires consécutives, contre Düsseldorf (2-1) puis à  Wolfsburg (4-1), ayant mis fin à une série de quatre matches sans succès en championnat.

"Dans un derby, on peut s'attendre à tout. Ce genre de match a ses propres règles", a estimé le coach de Schalke Jens Keller, à la veille de son 1er  "Revierderby", lui que l'on annonce déjà sur le départ. Il sera privé de son explosif milieu de terrain Jermaine Jones (suspendu) mais pourra compter sur  Julian Draxler. Le talentueux attaquant, auteur d'un doublé et d'une passe décisive contre  Wolfsburg, s'apprête à devenir le plus jeune pro de Bundesliga à atteindre la barre des 100 matches officiels (19 ans et 170 jours). En avance sur le génial Götze, de 15 mois son aîné, qui a franchi ce cap à l'âge de 20 ans le mois dernier.

AFP