Ribéry et le Bayern "flambent"

Ribéry et le Bayern "flambent"

Publié le , modifié le

Un doublé de Franck Ribéry a permis au Bayern Munich de remporter sa septième victoire consécutive depuis le début du championnat d'Allemagne face à Hoffenheim (2-0) et de consolider sa place de leader. Très critiqués après leur défaite surprise en milieu de semaine contre le BATE Borisov en Ligue des champions (3-1), les Munichois ont réagi à domicile grâce à l'international français, qui rejoindra les Bleus à Clairefontaine dès lundi.

Avec cette septième victoire, le Bayern égalise son record de début de saison, établi en 1995-96, et compte provisoirement 5 points d'avance sur Francfort et 10 sur Dortmund, qui se déplacent dimanche respectivement à Mönchengladbach et Hanovre.

Ribéry, véritable poison

Franck Ribéry: "C'était important pour notre confiance d'autant que bon nombre d'entre  nous vont maintenant en équipe nationale"

Du gauche puis du droit, Franck Ribéry a touché la cible par deux fois (19 et 47e) pour remettre le Bayern sur la voie de la victoire. Il s'agit de ses deux premiers buts de la saison en Bundesliga après avoir sauvé l'honneur du Bayern quatre jours plus tôt au Belarus. Dès la première minute de jeu, le Français a levé les doutes sur ses soucis musculaires, constituant un véritable poison pour des défenseurs qui ne l'ont pas épargné.

Jupp Heynckes: "Ribéry a livré un match exceptionnel, pour ses buts et pour son travail et sa lutte dans les duels"

"Francky" a ainsi offert deux occasions au coach Jupp Heynckes et au directeur sportif Matthias Sammer de tomber dans les bras l'un de l'autre pour faire oublier leur récente guerre des mots. Aligné d'entrée à côté de Bastian Schweinsteiger, l'Espagnol Javi Martinez a lui manqué l'occasion d'ouvrir son compteur sous les couleurs bavaroises en croisant trop une tête piquée (72). Que du bonheur pour le patron Uli Hoeness avant de célébrer avec ses troupes la clôture de l'Oktoberfest dimanche...

Après avoir laissé échapper deux victoires, Schalke s'est pour sa part rassuré en dominant Wolfsburg (3-0) au Veltins Arena pour s'installer provisoirement à la 3e place. On n'arrête plus le HSV. Depuis sa victoire sur Dortmund le 22 septembre, Hambourg a glané 10 points sur 12 possibles, les trois derniers ramenés samedi de Greuther Fürth (1-0).

Gilles Gaillard