Franck Ribéry
Jupp Heynckes félicite Franck Ribéry | AFP - CHRISTOF STACHE

Ribéry, des paroles aux actes

Publié le , modifié le

Auteur d'un doublé contre Schalke 04 dimanche, Franck Ribéry a frappé un grand coup à 3 jours du match amical contre l'Allemagne à Brême. Et il a répondu, sur le terrain, à ceux qui l'avaient trouvé prétentieux de dire sa volonté de gagner l'Euro avec les Bleus, et à ceux qui avaient critiqué son attitude après le match à Bâle. Vexé d'être sorti, il n'avait pas serré la main de son entraîneur. A près de 100 jours de l'Euro, Ribéry affiche les moyens de ses ambitions

"C'est tout simplement incroyable ce que ce petits gars est capable de faire". Les mots sont élogieux, surtout venant de Franz Beckenbauer, pourtant avar de compliments. Et c'est bien de Franck Ribéry dont il parle. Il est vrai qu'après un nul concédé chez la lanterne rouge puis une défaite concédée à Bâle en Ligue des Champions, la délivrance était énorme pour les Munichois de vaincre Schalke 04, avec un doublé du Français.

A l'image de son équipe, la semaine de l'ancien Marseillais avait été délicate. Mercredi, après quelques occasions ratées, une sortie prématurée par Jupp Heynckes, et surtout une défaite à Bâle en 8e de finale aller de la Ligue des Champions, il n'avait pas serré la main que lui tendait son entraîneur. Un épisode qui a fait beaucoup de bruit en Bavière. Et en affirmant vouloir remporter l'Euro-2012, il s'était placé sous le feu de quelques critiques. Voulant plutôt jour "profil bas" depuis son arrivée aux manettes des Bleus, Laurent Blanc l'avait un peu recadré, jeudi, lors de l'annonce du groupe pour préparer le match amical contre l'Allemagne, mercredi.

Mais Franck Ribéry n'est plus un enfant, et c'est sur le terrain qu'il a montré son talent. Intenable, auteur d'une performance incroyable, il a mené son équipe à la victoire dans un match crucial, qui a ramené le Bayern en position de dauphin. "C'était important de gagner contre Schalke. C'était un bon test et on a bien réagi. On est de retour. On doit maintenant tout gagner et attendre que Dortmund fasse des erreurs", a-t-il sobrement commenté. Mais sa tape dans la main de Heynckes à l'issue de son premier but a été particulièrement observé. "Je pense en avoir bien parlé avec l'entraîneur hier à l'hôtel", a dit le Français. A trois jours du match contre l'Allemagne, qui sera forcément particulier pour lui, Ribéry s'est placé en situation de répondre à Noël Le Graët, qui déclarait le 17 décembre dernier: "Ribéry, je le trouve très bon en Allemagne. En équipe de France: peut mieux faire." A 100 jours de l'Euro, en Allemagne avec le maillot bleu, il serait bien inspiré de confirmer sa bonne forme actuelle.