Quatre semaines d'absence pour Ribéry

Publié le , modifié le

Le milieu de terrain du Bayern Munich s'est blessé gravement à la cheville en championnat contre Hoffenheim. Il souffre d'une déchirure du ligament extérieur de la cheville, qui va nécessiter un plâtre pendant dix jours. Longtemps blessé la saison dernière, puis suspendu en demi-finale de la Ligue des Champions avant d'être mis à l'écart des Bleus pour 3 matches après le Mondial, il poursuit sa série noire.

Le week-end dernier, il avait été très en vue avec son club du Bayern. Virevoltant, il laissait poindre un futur de nouveau conquérant après une année très chaotique. Mais un tacle de Beck, défenseur d'Hoffenheim, en a décidé autrement. Son tir repoussé par le gardien a tout de même permis à Muller d'égaliser, puis au club bavarois de s'imposer (2-1) mais le mouvement désespéré du défenseur lui a été fatal. Franck Ribéry a dû quitter ses coéquipiers, soutenu par les médecins du club. "Le premier diagnostic n'est pas très bon. Il semble qu'il soit touché au niveau de l'articulation et qu'il puisse être absent pour une longue période", a indiqué le président du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge. "Cela a l'air très sérieux", a ajouté Louis van Gaal, son entraîneur après le match.  Au lendemain de sa blessure, le diagnostic est tombé: déchirure du ligament extérieur de la cheville. Pas d'opération, mais la pose d'un plâtre qui restera durant dix jours, puis une rééducation nécessaire. Résultat: au moins quatre semaines d'absence. "Je pensais que cela allait être pire, on a de la chance dans notre malheur", a déclaré l'entraîneur du Bayern, Louis van Gaal, déjà privé de son compatriote Arjen Robben. "Il a de la chance dans son malheur, car il évite l'opération. Je pense qu'il pourra reprendre l'entraînement collectif dans environ trois semaines", a déclaré de son côté le directeur sportif du Bayern, Christian Nerlinger.

Car depuis le début de la saison dernière, l'international accumule les désagréments. Entre ses blessures à une cuisse, au genou, aux pieds, qui ont longtemps handicapé sa saison avec le Bayern Munich comme avec l'équipe de France, l'affaire "Zahia" et ses implications personnelles, son carton rouge consécutif à son tacle sur Lisandro en demi-finale de la Ligue des Champions qui lui a valu trois matches de suspension et son absence en finale, sans oublier le désastre de la Coupe du monde, les rumeurs de ses problèmes relationnels avec Gourcuff, ses prestations en demi-teinte, l'affaire du bus de Knysna et la sanction de trois matches infligés par la Fédération française, Franck Ribéry n'a pas été épargné. Cette blessure maintient cette tendance, et l'amplifie. Du coup, il ne pourra pas disputer son premier match en Ligue des Champions la semaine prochaine contre Bâle, et ne sera pas d'attaque pour son hypothétique retour en équipe de France lors des prochains matches des éliminatoires de l'Euro les 9 et 12 octobre contre la Roumanie et le Luxembourg. A ceux qui imaginaient que le retour d'un cadre des Bleus au Mondial aurait pu poser un problème à Laurent Blanc en cas de sélection, la question est remise à plus tard.