Marco Reus et Dortmund dominent le Bayern
Marco Reus (Borussia Dortmund) | PATRIK STOLLARZ - AFP

Première manche pour Dortmund

Publié le , modifié le

Le Borussia Dortmund a déjà récupéré un titre acquis par le Bayern Munich la saison dernière. Les joueurs de Jurgen Klopp ont remporté la Supercoupe d'Allemagne en dominant les Bavarois 4-2 dans un match complètement fou. Pep Guardiola entame de la plus mauvaise des manières son aventure allemande. Le duel entre les deux géants allemands est lancé.

Le football allemand sait offrir des matches complètement fous. Ce Borussia Dortmund-Bayern Munich en ouverture de la saison aura tenu toutes ses promesses. Les deux frères ennemis du football d'outre-Rhin se sont livrés un duel épique au scénario exaltant. Pour son premier match officiel, Pep Guardiola rêvait sans nul doute une autre fin mais il vient de perdre un titre conquis par son prédécesseur Jupp Heynckes. La presse allemande devrait sauter sur l'occasion dès demain.

En l'absence de Franck Ribéry et de Mario Götze, l'ancien coach barcelonais avait fait confiance à Shaqiri et Robben pour animer le jeu de son équipe mais ses joueurs se sont tirés une balle dans le pied en concédant l'ouverture du score par Reus, excellent ce samedi soir, dès la 6e minute de jeu. Dès lors, le Bayern n'aura fait que courir après le score. En face, les jaunes et noirs, portés par leur public auront maîtrisé leur match de bout en bout, ou presque. Aubameyang, sur le banc pour débuter la rencontre, a pu faire connaissance avec le public magnifique du Signal Iduna Park de Dortmund.

Robben n'a pas suffi

Malgré la présence de Thiago Alcantara sur la pelouse au début du match, c'est une nouvelle fois Arjen Robben qui a tiré la couverture à lui. Auteur de l'églisation à 1-1 d'une belle tête au second poteau, le Néerlandais n'a pas cessé de tenter de mettre le feu dans la défense adverse mais cela n'a pas suffi. Deux minutes seulement après son but, le malheureux Daniel Van Buyten marquait dans son propre avant que Gundogan ne donne un peu d'air à Klopp et ses joueurs. A 3-1, on pense l'affaire entendue mais Robben encore lui réduit la marque. Dès lors, le match va à 100 à l'heure mais on sent bien que les locaux sont au-dessus de leur adversaire et le second but de Reus à la 86e minute, bien servi par Aubameyang, ne viendra que confirmer cette sensation.

Le duel est lancé

Avec ce titre chipé à son meilleur ennemi, le Borussia se donne une confiance énorme pour entamer la saison de Bundesliga. Si le recrutement bavarois a de quoi effrayer, Jurgen Klopp a prouvé qu'il faudrait compter avec son club cette saison encore. Dans l'autre camp, Guardiola va devoir être patient pour imposer sa touche à son équipe. Ce soir, il a semblé évident que ses joueurs ne l'avaient pas encore intégré. Le talent de Robben a maintenu le Bayern dans la partie mais c'était trop juste face à une équipe rodée. Ce camouflet aura le mérite de regonfler à bloc le technicien espagnol. La prochaine rencontre entre les deux équipes devrait faire des étincelles, ça tombe bien, on en redemande.