Arjen Robben genou à terre Bayern Munich Bundesliga 08 2011
Le Néerlandais Arjen Robben | AFP

Premier nul de la saison pour le Bayern

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich a stoppé sa série de six succès en Bundesliga en concédant le nul sur la pelouse de Hoffenheim (0-0) lors de la 8e journée de championnat. Les Bavarois conservent tou de même la tête. En revanche, tout va mieux pour Dortmund vexé de sa défaite contre Marseille en Ligue des Champions et qui a passé ses nerfs sur Augsburg, renvoyé à ses études (4-0). Le club champion d'Allemagne remonte provisoirement à la 4e place du classement.

Fin de série pour les coéquipiers de Franck Ribéry. Les Bavarois n'ont pas réussi à remporter leur septième victoire de rang en Bundesliga. La faute à une équipe d'Hoffenheim accrocheuse. Le Bayern Munich, qui restait sur six victoires consécutives en Bundesliga a vu sa série interrompue par Hoffenheim, cinquième du classement avant cette journée. Plus de peur de que mal pour les joueurs de Jupp Heynckes qui restent en tête même sir le Wezrder Brême, qui se déplace demain sur la pelouse de Hanovre pourrait revenir à égalité de point en tête du championnat, même si la différence de buts leur serait encore grandement défavorable.

Dortmund reprend des couleurs

Trois jours après leur déconvenue sur la pelouse de l'Olympique de Marseille, le Borussia Dortmund a réagi avec autorité à domicile contre le FC Augsburg écrasé (4-0). Un triplé de Lewandowski (30e, 44e et 78e) a mis le club champion d'Allemagne en orbite. Le jeune prodige de 19 ans Gotze, a lui aussi apporté sa pierre à l'édifice à la 75e minute. Jurgen Klopp et ses hommes se rassurent en se plaçant provisoirement à la 4e place de la Bundesliga. Désormais à six points du Bayern Munich à l'issue de cette 8ejournée, ils se replacent dans la course au titre. 

Dans les autres rencontres, Nuremberg et Mayence ont affolé les compteurs en se séparant (3-3). Nuremberg menait pourtant (2-0) après 20 minutes grâce à des réalisations de Feulner et Mak. Mayence a ensuite connu trente minutes d'état de grâce pour reprendre l'avantage et croire à l'exploit par l'intermédiaire de Bungert, Coupo-Moting et Ivanschitz. Mais Pekhart a remis les deux formations à égalité en fin de rencontre (82e) dans ce match au scénario fou. A noter que Leverkusen n'a pas fait de détail à domicile contre Wolfsburg (3-1) et que Fribourg s'est imposé d'une courte tête contre Mochengladbach (1-0) grâce ) Flum (19e).