Harvard Nordveit (Borussia Moenchengladbach) se couche sur Thomas Müller (Bayern Munich)
Harvard Nordveit (Borussia Moenchengladbach) se couche sur Thomas Müller (Bayern Munich) | CHRISTOF STACHE / AFP

Mönchengladbach retarde le sacre annoncé du Bayern

Publié le , modifié le

Tenu en échec par le Borussia Moenchengladbach (1-1) lors du choc de la 32e journée, le Bayern Munich devra encore attendre avant d'être sacré champion d'Allemagne. Les Bavarois avaient ouvert le score dès la 6e minute par Thomas Müller mais les Vert et Blanc ont égalisé grâce à une réalisation de Hahn (72e). Du coup, le Borussia Dortmund, large vainqueur de Wolfsburg (5-1) grâce notamment à un doublé d'Aubameyang, revient à 5 longueurs du leader à deux journée de la fin. En bas de classement, à noter le succès précieux de l'Eintracht Francfort à Darmstadt (2-1).

Contrairement à la semaine dernière, le Bayern avait son avenir entre les mains: une victoire et l'historique 4e sacre de rang était assuré quel que soit le résultat de son premier dauphin.
En dépit de l'enjeu, Pep Guardiola avait sérieusement remodelé son équipe, laissant au repos Franck Ribéry et sur le banc des pièces-maitresses telles Philipp Lahm, Robert Lewandowski et Arturo Vidal. 

Le début de match lui a donné raison, avec l'ouverture du score dès la 6e minute sur une tête piquée de Thomas Müller, son 20e but de la saison. Mais à trop vouloir gérer cette avance face à un adversaire très dangereux en contres, le Rekordmeister a fini par céder sur une frappe rasante d'André Hahn (72). Les entrées de Thiago, Alaba et Costa après l'heure de jeu n'ont pu soulager le champion en titre, et c'était même +Gladbach+ qui donnait des frayeurs à l'Allianz Arena sur une occasion de Patrick Herrmann dans le temps additionnel (90+4).

Dernier sacre à domicile en 2000

Le Bayern a manqué le premier sacre devant son public depuis 2000. Un faux-pas qui pourrait valoir encore des critiques pour Guardiola, après celles virulentes pour n'avoir pas titulariser Müller lors de la défaite à Madrid (1-0) en demi-finale aller de C1. Le club rhénan, qui avait été le premier des deux clubs (avec Mayence) à faire tomber le Bayern cette saison, est également le seul à avoir pris des points sur les deux matches de Bundesliga. 

Avec 51 pts, il reprend provisoirement la 4e place au Hertha Berlin (49) en déplacement périlleux à Leverkusen (3e) en soirée. A Dortmund, les Jaune et Noir a atomisé Wolfsburg (5-1), avec un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang (77, 78), pour rester la seule équipe invaincue en 2016. Le Borussia n'a pas laissé la place au suspense, en assomant "les Loups" sur deux réalisations de Shinji Kagawa (7) et Adrian Ramos (9). 

Marco Reus (60) a corsé l'addition et "Auba" a fait mouche coup sur coup quelques secondes seulement après son entrée en jeu. Avec 25 buts, l'ex-Stéphanois revient à deux longueurs de Robert Lewandowski dans le duel pour le trophée de meilleur buteur. Schalke est allé gagner (3-1) sur la pelouse la lanterne rouge Hanovre, pour ravir à Mayence, tenu en échec par Hambourg (0-0), la 6e place qualificative pour l'Europa League. Hoffenheim, en battant Ingolstadt (2-1), et l'Eintracht Francfort, vainqueur à Darmstadt, ont fait une bonne opération dans la lutte pour le maintien.

AFP