Mario Gomez
L'attaquant du Bayern Munich, Mario Gomez | MAXPPP - MARC MÜLLER

Mario Gomez est très demandé

Publié le , modifié le

L'arrivée programmée de Pep Guardiola devrait faire bouger les choses en Bavière. Relégué sur le banc cette saison, le buteur allemand Mario Gomez pourrait être tenté par l'exil et ne devrait pas manquer de portes de sortie. Le quotidien allemand Stuttgarter Zeitung rapporte que la Premier League et notamment Chelsea et Manchester City serait en pôle position pour enrôler le joueur.

Le triplé historique (Championnat, Ligue des Champions, Coupe d'Allemagne) encore chaud, le Bayern est déjà à pied d'oeuvre pour la saison prochaine. Alors que les arrivées de Pep Guardiola et Mario Götze sont déjà bouclées, dans le sens des départs, les choses pourraient aussi bouger. A commencer pour Mario Gomez. Opéré en août dernier et utilisé avec parcimonie par Jupp Heynckes qui lui préférait un autre Mario (Mandzukic, ndlr), le géant allemand, auteur de 19 buts cette saison, va sans doute quitter le club si l'on en croit les propos de son agent Uli Ferber. "Une tendance nette devrait se dessiner dans les trois ou quatre prochains jours" et Gomez  "choisira la meilleure solution sans précipitation",  a-t-il déclaré dans les colonnes du Stuttgarter Zeitung. 

Pas l'Italie

Selon le quotidien, le joueur et son agent devrait très prochainement  s'entretenir avec le patron du Bayern, Karl Heinz Rummenigge et le directeur  sportif Matthias Sammer. Ferber assure en revanche qu'il n'y a eu "aucune négociation" avec Naples  ni discussions avec la Fiorentina, contrairement aux récentes rumeurs sur un  transfert de "Super Mario" vers l'Italie. Gomez, 27 ans, est sous contrat jusqu'en juin 2016 avec le Bayern Munich qu'il a rejoint en 2009 en provenance de Stuttgart pour 35 millions d'euros, un record pour l'époque. Un record battu depuis, par Mario Götze et les 37 millions d'euros déboursés par le Bayern pour l'arracher à Dortmund. Le club de la Rhur où les dirigeants munichois pourraient encore faire leur marché puisque le nom de Robert Lewandowski, l'attaquant des Jaune et Noir, revient avec insistance du coté bavarois. Un concurrent que ne devrait pas cotoyer Gomez.