Robert Lewandowski
Robert Lewandowski (Dortmund) | AFP - JOHN MACDOUGALL

Lewandowski libère Dortmund

Publié le , modifié le

Dortmund, grâce à un but de Robert Lewandowski, a battu le Werder Brême (1-0), pour enchaîner sa troisième victoire de rang et consolider sa place de leader en ouverture de la 3e journée du championnat d'Allemagne.

Le Bayern Munich, Leverkusen et Mayence, autres équipes à six points,  tenteront de rejoindre le Borussia samedi. En faisant sauter le verrou brémois (53e), le buteur polonais a montré  qu'il avait bien tourné la page du transfert refusé en Bavière, bien déterminé  à engranger les succès pour sa dernière année en Jaune et Noir. "Trois victoires, c'est bien même si on sait qu'on peut mieux jouer. Je  pense que le meilleur est à venir", a déclaré l'artilleur polonais après son 2e  but de la saison au micro de Sky Sport. L'équipe de Jürgen Klopp a dominé outrageusement sa deuxième sortie à  domicile sans pouvoir concrétiser ses multiples occasions tant en première  qu'en seconde période.

Le Borussia a remporté ses cinq matches officiels de la saison depuis la  conquête de la Supercoupe d'Allemagne aux dépens du Bayern Munich (4-2) puis la  qualification au 1er tour de Coupe nationale. Le vice-champion d'Europe a survolé la première période mais s'est heurté à  un bloc très compact du Werder. Blaszczykowski a placé une frappe de mule sur  la transversale (36) tandis que son compatriote Lewandowski (42), Reus (45) et  Sahin (45+1) se heurtaient aux parades du gardien. 

La seconde période fut identique avec le soulagement de l'ouverture du  score par Lewandowski (53). Sahin a manqué le but du mois en voyant son ciseau  acrobatique frôler la transversale (67) et Aubameyang, tout fraîchement entré à  la place de Blaszczykowski, perdu son duel avec le gardien (74). Le Werder, qui a concédé sa première défaite et son premier but de la  saison, a manqué le hold-up en première période, sur un tir d'Arnautovic qui  filait devant le but juste avant la pause, puis à la 87e minute sur une frappe  de l'Argentin Di Santo détournée de la lucarne par Weidenfeller.

AFP