Le Polonais Robert Lewandowski
Robert Lewandowski, le serial buteur du Bayern Munich | AFP - Christof STACHE

Lewandowski en serial buteur pour le carton du Bayern Munich

Publié le , modifié le

Grâce à un triplé de son attaquant polonais Lewandowski, mais aussi un doublé de Müller, le Bayern Munich a concassé Augsburg (6-0) lors de la 26e journée de Bundesliga. Ces trois réalisations permettent au buteur bavarois de revenir à la hauteur de Pierre-Emery Aubameyang, au sommet du classement des meilleurs buteurs. L'ancien Stéphanois a en effet marqué son 24e but de la saison, sans empêcher Dortmund de concéder le nul à Schalke 04 (1-1).

Treize points d'écart. Entre le Bayern Munich et Leipzig, la distance reste la même avant qu'après la 26e journée.  Mais c'est une journée de plus passée, une marche de plus franchie vers le sacre. Pourtant, les hommes de Carlo Ancelotti a ont tout fait pour assommer une fois de plus la Bundesliga, en laminant Augsburg (6-0). Mais dans le même temps, son premier dauphin a relevé le défi de l'avalanche de buts en dominant nettement le promu Darmstadt (4-0). Les deux formations se marquent de près, tout comme les meilleurs buteurs du championnat. Car Robert Lewandowski a bien profité de cette raclée munichoise pour faire fructifier son pactole personnel. Avec un triplé, il a fait passer son compteur de 21 à 24 buts. On peut aussi ajouter une talonnade lumineuse et décisive pour dépeindre sa performance de premier plan.

Avec 24 buts, il est en tête des meilleurs buteurs, mais pas tout seul. Car Pierre-Emeryck Aubameyang n'est pas resté aphone lors du déplacement de Dortmund à Schalke 04. L'ancien Stéphanois a trouvé une 24e fois cette saison le chemin des filets à la 53e minute, mais une égalisation dans le dernier quart-d'heure de l'équipe locale a encore freiné le Borussia, qui demeure 4e au classement.

L'absence dans les buts de Manuel Neuer, blessé, n'a pas grippé la formidable machine du Bayern, de nouveau impitoyable contre Augsbourg, qui retombe à la 16e place, celle de barragiste en fin de saison. A onze jours de la réception du Real Madrid en quarts de finale de la Ligue des champions, le coach Ancelotti avait pourtant fait tourner un peu, en plaçant notamment Kimmich et Thiago en milieu récupérateurs à la place du duo Alonso (suspendu)- Vidal. Thomas Müller, dont l'incapacité à marquer cette saison a été un sujet permanent de débat jusqu'à mi-mars, a marqué deux fois, une semaine après son but vainqueur la semaine dernière contre Mönchengladbach (1-0).