Leverkusen retrouve des couleurs

Leverkusen retrouve des couleurs

Publié le , modifié le

Leverkusen a renoué péniblement avec la victoire samedi contre Stuttgart (2-1) alors que Schalke a confirmé son retour en forme aux dépens de Wolfsburg (2-1), lors de la 19e journée du Championnat d'Allemagne. Avec 40 points, Leverkusen conserve quatre longueurs d'avance dans la lutte pour la 2e place avec Dortmund, sauvé par un doublé d'Aubameyang la veille à Brunswick (2-1), et réduit provisoirement à 10 unités son retard sur l'invincible Bayern Munich qui reçoit Francfort dimanche.

DERDIYOK LE JOKER. Leverkusen a surmonté un retard d'un but pour mettre fin  à une série de trois défaites grâce à des réalisations de Kiessling et  Derdiyok. Le premier a redonné l'espoir en égalisant de la tête (26), mettant  fin à 428 minutes sans succès devant le but. Le second a parfaitement tenu son  rôle de joker en doublant la mise (84) moins de dix minutes après son entrée en  jeu. Bien qu'acquis à l'arraché, ce premier succès de l'année soulage l'équipe  de Sami Hyppia avant un programme chargé proposant un déplacement à  Mönchengladbach puis la réception de Schalke pour répétition générale avant la  venue du PSG d'Ibrahimovic le 18 février en Ligue des champions. Pour Stuttgart, c'est la deuxième déconvenue, trois jours après avoir fait  trembler le Bayern Munich avant de céder dans le temps additionnel (2-1). Avec  cette 4e défaite de rang, le club souabe (13e) est dans la lutte pour le  maintien.
   
SCHALKE EN FORME. Une semaine après la victoire à Hambourg (0-3), Schalke a  confirmé en battant Wolfsburg (2-1) dans un duel des prétendants aux billets  européens. Un but de Santana en début de match (9) et un autre de K-P Boateng  en fin de partie (81) ont permis au club de Gelsenkirchen de s'installer  provisoirement au pied du podium avec une longueur d'avance sur  Mönchengladbach, en danger à Hanovre (11) en soirée. A Wolfsburg, rien ne va plus. Stoppée l'invincibilité de la fin d'année  2013 qui avait fait naître des rêves de grandeurs, renforcés avec la venue de  l'attaquant belge Kevin de Bruyne. Les deux défaites de janvier ont placé "les  Loups" sous la menace de Mayence, à égalité de points (30). Et surtout du  Hertha Berlin qui, en cas de victoire sur Nuremberg dimanche, peut ravir au  club du Nord sa 6e place...

HOFFENHEIM ENFONCE HAMBOURG. Hoffenheim et son artillerie ont eu raison de  Hambourg (3-0), enfonçant le club hanséatique à la 16e place, sous la menace  d'une victoire de Nuremberg (17e) dimanche à Berlin. Firmino (4), Süle (44) et Beck (60) ont eu raison d'une formation  hambourgeoise sans le moindre éclat, qui s'enfonce de plus en plus dans la  crise.

CAPITULATION? Maître de la Bundesliga, le Bayern Munich, où la première  sortie 2014 de Franck Ribéry est attendue, a vu sa tâche facilitée avec la  décision de l'entraîneur de Francfort (14) de se passer du jeune talent  Sebastian Rode, futur bavarois, et du rugueux défenseur central Zambrano pour  le voyage à Munich. Une décision considérée par les spécialistes comme une  capitulation face au géant bavarois avant des échéances plus importantes dans  la lutte pour le maintien.

AFP