Stefan Kiessling Bayer Leverkusen
Stefan Kiessling (Bayer Leverkusen) | PHILIPP GUELLAND / AFP

Lervekusen part d'Hoffenheim en leader

Publié le , modifié le

En match avancé de la 9e journée de Bundesliga, le Bayer Leverkusen a fait une très bonne affaire en allant s'imposer sur le terrain de Hoffenheim (2-1), sur un deuxième but "fantôme" de Kiessling. Ce succès permet au Bayer de se hisser provisoirement sur la première marche du podium.

L'attaquant de Leverkusen Stefan Kiessling  a inscrit le 2e but imaginaire (Phantomtor en allemand, littéralement but  fantôme) de l'histoire de la Bundesliga, le ballon étant entré dans le but par  l'extérieur par un trou dans le petit filet, lors de la victoire (2-1) vendredi  à Hoffenheim. Le 23 avril 1994, le défenseur du Bayern Munich Thomas Helmer avait été  crédité d'un but alors que le ballon n'était pas entré dans les buts de  Nuremberg. L'arbitre avait validé le but offrant la victoire (2-1) au Bayern. Après une réclamation de Nuremberg, la Fédération allemande avait  reprogrammé la rencontre remportée cette fois largement (5-0) par le Bayern  Munich.

"Je pense qu'on va revoir les images. On ne peut pas faire rejouer un match  pour le Bayern et pas pour Hoffenheim", a déclaré l'entraîneur Markus Gisdol  dépité, laissant penser que le club déposera une réclamation. "J'ai d'abord pensé que le ballon n'était pas rentré puis tous se sont  précipités sur moi. Que devais-je faire ? a déclaré Kiessling au micro de Sky.  Honnêtement, je ne pouvais pas vraiment juger sur ce que j'ai vu. Quand  Hoffenheim a montré le trou dans le filet, j'ai gambergé. "J'ai eu un petit douté, mais la réaction des joueurs était clair, a  déclaré l'arbitre de la rencontre Felix Brych. J'ai échangé avec Kiessling.  Mais personne, pas même lui, n'a dit qu'il n'y avait pas but. Le ballon était  au fond des filets et pour tous ceux sur la pelouse, c'était un but régulier".

Le Bayern Munich pourrait reprendre son fauteuil de leader samedi lors de la venue en Bavière de Mayence (11e). Quant à Dortmund, deux semaines après sa première défaite et la perte de la première place, l'équipe doit s'imposer le même jour lors de la réception de Hanovre.

AFP