Timo Werner Leipzig
La joie de Timo Werner (Leipzig) | JAN WOITAS / DPA

Leipzig n'a pas manqué l'occasion

Publié le , modifié le

Alors que le Bayern Munich ne joue que dimanche face à la lanterne rouge Darmstadt, Leipzig n'a pas manqué l'occasion de reprendre provisoirement la tête de la Bundesliga en s'imposant solidement sur sa pelouse (2-0) grâce à des buts de Timo Werner et Willi Orban. A l'Opel Arena, Danny Latza s'est offert un triplé face à Hambourg pour offrir la victoire à Mayence (3-1) et faire replonger le HSV dans le bas du classement

Une semaine après leur première défaite de la saison face à Ingolstadt (0-1), le RB Leipzig a remis les pendules à l'heure sur sa pelouse en s'imposant 2-0 face au Herta Berlin. Solides et implacables face au 4e de la Bundesliga, le club de la Saxe a montré que le revers de la semaine passée n'était qu''un accident.

Meilleur buteur du club, Timo Werner a montré la voie à ses coéquipiers en inscrivant son neuvième but de la saison après un bon travail de Naby Keita (40e). Le capitaine Willi Orban s'est lui chargé de conclure le travail en reprenant de la tête un corner du Suédois Emil Forsberg (62e). Un succès qui permet à Leipzig de reprendre la tête de la Bundesliga avec trois points d'avance sur le Bayern Munich qui jouera dimanche face à la lanterne rouge Darmstadt. 

Latza voit triple

Le bourreau de Hambourg a un nom : Danny Latza. Pas au mieux depuis le début de la saison, le HSV se déplaçait sur la pelouse de Mayence avec deux succès en poche, face à Darmstadt (2-0) et Augsbourg (1-0). Mais malgré l'ouverture du score de Bobby Wood (21e), Hambourg n'a rien pu faire face à un Danny Latza on fire. Le milieu allemand s'est offert un triplé (35e, 56e, 67e), permettant à Mayence de grimper de deux places au classement (9e), passant devant le SC Fribourg et Schalke 04, qui se sont séparés sur un score de parité (1-1) alors que le HSV reste englué à la 16e place avec 10 points.

Dans les autres matches, Augsbourg s'est imposé sur la plus petite des marges face au Borussia Mönchengladbach (1-0) alors que Cologne n'a pu faire mieux que match nul (1-1) sur la pelouse du Werder Brême.

Mathieu Aellen