Uli Hoeness
Uli Hoeness, président du Bayern Munich | CHRISTOF STACHE / AFP

Le Président du Bayern sermonne ses joueurs

Publié le , modifié le

Qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions mais défait hier soir, à domicile, par Arsenal (2-0), le Bayern Munich n'évolue actuellement pas au niveau souhaité par son président, Uli Hoeness. "Nous avons joué comme des merdes", a-t-il lancé.

"Ces trois dernières semaines, nous avons joué comme des merdes. Que ce soit contre Hoffenheim, Düsseldorf ou Arsenal, nous n'avons pas bien joué". Malgré la qualification européenne et l'avance considérable en championnat (20 points d'avance sur le deuxième de la Bundesliga), le président Uli Hoeness n'est pas satisfait. 

"Si l'équipe ne se remet pas les idées en place, nous ne gagnerons rien en Ligue des champions cette année", a-t-il ajouté. "En répétant cette prestation, impossible d’espérer battre la moindre équipe. Cet avertissement arrive au bon moment pour redoubler de prudence". Avant la défaite sans conséquence contre Arsenal, hier, le Bayern ne s'était plus incliné depuis le 28 octobre face à Leverkusen. 

Une déclaration qui met la pression sur les joueurs bavarois et leur entraîneur, Jupp Heynckes. L'Allemand, qui sera remplacé par Pep Guardiola à la fin de cette saison, refuse de se présenter en favori de la C1 : "Mes joueurs n'écoutent pas ceux qui disent que nous sommes la meilleure équipe en Europe en ce moment. Il y a plusieurs équipes de haut niveau. Il faut confirmer ce statut à chaque match et rester modestes." Un conseil que le Bayern ne semble pas avoir suivi hier soir.