Dortmund
La joie des joueurs de Dortmund | AFP - JOHN MACDOUGALL

Le Dortmund vraiment impitoyable

Publié le , modifié le

L'attaque de feu du Borussia Dortmund a encore frappé. En ouverture de la 11e journée de Bundesliga, l'équipe de Klopp a étrillé Stuttgart 6-1 avec un triplé de Lewandowski et un but d'Aubameyang. Dortmund prend provisoirement la tête du championnat avec deux points d'avance sur le Bayern Munich qui se déplace à Hoffenheim samedi.

Le Borussia, vice-champion d'Allemagne et d'Europe derrière les Bavarois, a  donc connu une belle semaine avec l'annonce de la prolongation de deux ans,  jusqu'en 2018, de son entraîneur emblématique Jürgen Klopp et ce succès  important. La sixième rencontre entre les deux clubs depuis 2008 a tenu ses promesses  avec beaucoup de jeu et de buts. Et c'est Karim Haggui qui a ouvert le score  pour les visiteurs en reprenant de la tête un corner exécuté de la droite par  Maxim (13e). Mais la réaction du Borussia a été presque immédiate. Lewandowski, le meilleur marqueur de Dortmund, s'est transformé en passeur  pour donner le ballon de l'égalisation dans la surface, mais le gardien s'est  interposé (17e). Ce n'était que partie remise, puisque Papastathopoulos a sauté  plus haut que tout le monde pour égaliser sur un corner de la gauche, deux  minutes plus tard. Sur leur lancée, les locaux ont doublé la mise par Marco Reus (22e) après  un exploit personnel.

En seconde période, Lewandowski a décidé de faire son show pour marquer  trois buts en moins de 20 minutes. D'abord, de près et à mi-hauteur (54e), puis  tout en finesse (56e) après une belle action collective, enfin en reprenant un  ballon renvoyé par la barre après avoir lancé lui-même un contre (72e). Poussé par son coéquipier, Aubameyang y est allé lui aussi de son but (son  7e) pour être le dauphin de Lewandowski au classement des buteurs (9). Samedi, le Bayern, en déplacement à Hoffenheim, sera sous pression d'autant  qu'une victoire ou un nul permettrait aux Bavarois d'ajouter un énième record à  leur impressionnant palmarès. Dans ce cas, ils égaleraient en effet la série de  36 matches consécutifs de championnat d'Allemagne sans défaite réalisée par  Hambourg en 1983.