Kaiserslautern Bayern Munich Klose tacle Rodnei 08 2010
L'attaquant du Bayern Klose tacle le Brésilien Rodnei | AFP - Thomas Kienzle

Le Bayern tombe de haut

Publié le , modifié le

Opposé au promu Kaiserslautern pour le compte de la 2e journée de Bundesliga, le champion en titre bavarois a été dominé (2-0) et a subi son premiers revers de la saison. Deux buts en une minute en fin de première période ont été fatals au Bayern Munich, qui n'avait plus perdu à l'extérieur en championnat depuis le 20 mars, et qui n'avait plus été battu ici depuis onze ans.

Cela faisait quatre ans que les deux équipes ne s'étaient plus croisées. Et à l'époque, le dernier affrontement avait pour cadre la Coupe d'Allemagne. Peu importe, le résultat était, comme souvent, en faveur des Munichois. Cela faisait onze ans que les Bavarois n'avaient pas été battus par Kaiserslautern au Fritz-Walter-Stadion. De retour dans l'élite allemande, le FCK n'a pas raté ses retrouvailles en infligeant son premiers revers aux hommes de Louis van Gaal, toujours privés d'Arjen Robben.

Le Bayer a pourtant dominé territorialement. Mais à l'exception d'une occasion en or ratée par Thomas Müller, seul devant le gardien adverse (24), le finaliste de la Ligue des champions 2010 n'a jamais paru en mesure de battre son adversaire. De leur côté, les joueurs de Kaiserslautern qui disputaient leur premier match de Bundesliga devant le bruyant public du Fritz-Walter-Stadion depuis mai 2006, ont joué crânement leurs chances. A la 36e minute, Ivo Ilicevic ouvrait la marque d'un tir de 30 m. Une minute plus tard, Srdjan Lakic, auteur d'un doublé le week-end dernier, portait le score à 2-0 en profitant d'une grossière erreur d'Holger Badstuber. Souvent pointée du doigt la saison dernière notamment lors de la finale de Ligue des champions perdue contre l'Inter Milan (2-0), la défense bavaroise reste un maillon faible que Louis van Gaal a inexplicablement refusé de renforcer à l'intersaison. Le technicien néerlandais a même fait une croix sur l'international argentin Martin Demichelis et lui préfère désormais Badstuber dans l'axe et Diego Contento au poste de latéral gauche. "On était la meilleure équipe, mais on encaisse deux buts stupides alors qu'on aurait dû mener 1 à 0", a déclaré Philipp Lahm. "On s'est créé beaucoup d'occasions et on a dominé, mais on n'a pas su concrétiser, c'est énervant et pas vraiment mérité", a renchéri Mark van Bommel.

Malheureusement pour le premier buteur du soir, la rencontre ne s'est pas terminée aussi bien qu'elle avait commencé, puisqu'il a dû abandonner ses coéquipiers dans le temps additionnel, après un deuxième avertissement. Mais avec ce deuxième succès, son équipe s'empare de la première place du classement de la Bundesliga.