Gnabry

Le Bayern sort de la crise, Dortmund confirme

Publié le , modifié le

Grâce à un doublé de Gnabry, Munich a confirmé samedi sa sortie de crise et repris provisoirement la troisième place de la Bundesliga en s'imposant 2-1 à Brême, mais reste à neuf points de Dortmund, vainqueur 2-0 de Fribourg et toujours invaincu cette saison après 13 journées.

Le deuxième Mönchengladbach est à sept points, mais peut se rapprocher en cas de victoire dimanche à Leipzig. A respectivement un et deux points du Bayern, Francfort et Leipzig peuvent repasser devant les Bavarois.

Munich se rassure
 

La victoire 5-1 mardi contre Benfica en Ligue des champions avait servi de base au coach du Bayern Niko Kovac pour préparer ce difficile déplacement à Brême. Le technicien croate, dont le siège a fortement vacillé ces dernières semaines, avait reconduit son système à deux milieux défensifs, Kimmich et Goretzka, chargés de colmater les brèches juste devant la défense, et d'assurer des relances propres. Le plan a de nouveau bien fonctionné, et a permis de palier quelques erreurs individuelles, notamment de Jérôme Boateng, peu en verve en cette fin d'année, et nettement battu dans le duel à la tête sur le but de Yuya Osako pour Brême. Les champions en titre,n'avaient plus gagné en Bundesliga depuis le 27 octobre (2-1 à Mayence). Une seule mauvaise nouvelle: en fin de première période, Franck Ribéry, 34 ans, s'est mis à boitiller et a demandé à sortir. Il a été remplacé par Kingsley Coman, l'international français de 22 ans, qui faisait là son grand retour après sa grave blessure à la cheville lors du premier match du championnat en août.



 

Du jamais vu depuis Klopp

En tête du classement, le Borussia Dortmund semble match après match touché par la grâce. A domicile contre Fribourg, Marco Reus a ouvert la marque sur pénalty (40e) après une faute sur le jeune Anglais Jadon Sancho, époustouflant dans ses dribbles et ses percussions. Puis le coach Lucien Favre, invariablement chanceux dans ses remplacements, a fait entrer Paco Alcacer à la 70e minute, et l'Espagnol a marqué comme à son habitude (90+1). Alors qu'il n'a été utilisé presque exclusivement que comme joker, il est désormais en tête du classement des buteurs de la Bundesliga avec 10 réalisations, et une cadence infernale d'un but toutes les 28 minutes.

France tv sport francetvsport