Kingsley Coman
Kingsley Coman | AFP

Le Bayern s'inquiète pour Coman à trois jours du choc contre Liverpool

Publié le

Kingsley Coman, revenu en décembre d'une grave déchirure ligamentaire à la cheville gauche, s'est blessé vendredi à la même articulation, suscitant l'inquiétude du Bayern Munich à trois jours du choc de Ligue des champions contre Liverpool.

Kingsley Coman va-t-il vivre une nouvelle déception ? Extraordinaire, vendredi soir face à Augsbourg avec deux buts et une passe décisive, le Français est incertain pour le 8e de finale aller de Ligue des Champions face à Liverpool mardi soir.

"Il souffre, c'est une histoire de ligaments. Nous devons attendre les résultats des examens (...) d'après les médecins ça n'a pas l'air très bon", a déclaré son entraîneur Niko Kovac dans la nuit, en salle de presse après le match de Bundesliga remporté 3-2 à Augsbourg, où l'international français de 22 ans a étincelé avec deux buts et une passe décisive. L'absence de Coman à Anfield Road mardi soir en 8e de finale aller de Ligue des champions serait un très lourd handicap pour les Bavarois. "Avec lui nous avons une tout autre dynamique", a admis Kovac, "lorsqu'il était blessé, il nous a beaucoup manqué. C'est pourquoi j'espère qu'il pourra jouer". "Son absence nous ferait très mal, nous avons absolument besoin de lui", a ajouté son capitaine Manuel Neuer.
 

Coman, resté plus de neuf mois sans jouer en raison de deux déchirures ligamentaires successives à la même cheville gauche, en février puis août 2018, avait repris la compétition début décembre. Depuis, il est le meilleur attaquant du Bayern: intenable sur son aile, il perfore les défenses en dribbles et la qualité de ses centres s'améliore de semaine en semaine.

En décembre, il avait suscité l'émotion en déclarant dans une interview qu'il pourrait songer à arrêter sa carrière en cas de nouvelle blessure grave. "Je n'accepterai pas une nouvelle opération, avait-il dit alors, peut-être que mon pied n'est pas fait pour ça. Je vivrai une autre vie, anonyme...".

Coman, l'un des plus grands talents français de sa génération, n'a pourtant pas encore vraiment lancé sa carrière, en raison de blessures à répétition. Il n'a jamais eu le temps de s'imposer en équipe nationale, même s'il a disputé l'Euro-2016, essentiellement comme remplaçant. Sa blessure de l'an dernier lui a fait manquer le Mondial en Russie.

En Ligue des champions, il n'a été titulaire que trois fois avec le Bayern depuis 2016 dans un match des phases d'élimination directe du printemps. Vendredi soir à Augsbourg, il s'est blessé à la dernière minute du temps réglementaire, dans un duel avec le défenseur Philipp Max. Avec cette victoire, le Bayern est provisoirement revenu à deux points du leader Dortmund, qui joue lundi soir sur le terrain de la lanterne rouge Nuremberg pour le compte de la 22e journée.
 

AFP