FC Bayern Munich Franck Ribéry gros plan été 2010
Franck Ribéry (Bayern Munich) | AFP - Alexandre Schmidt

Le Bayern piétine, Mayence surprend toujours

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich, qui a totalement dominé Cologne durant toute la rencontre, a dû se contenter d'un point (0-0) samedi lors de la 4e journée du Championnat d'Allemagne qui a permis à Mayence de s'asseoir pour la première fois de son histoire dans le fauteuil de leader en gagnant à Brême (2-0).

Malgré leur mainmise sur le ballon (90% en première période!) et le retour de Franck Ribéry, suspendu mercredi, les Bavarois n'ont pas trouvé la clef pour battre une équipe de Cologne qui ne s'est jamais inclinée à l'Allianz-Arena. Le Bayern avec trois matches de suite sans marquer en championnat et cinq points est 8e, à sept longueurs de Mayence. Le club rhénan n'en finit pas de surprendre comme l'a amèrement constaté le  Werder Brême, battu à domicile. Mayence, désormais seul club à avoir fait le plein de points, s'est imposé notamment grâce à but de son prodige Andreas Schürrle qui rejoindra le Bayer Leverkusen l'été prochain.

Leader avant cette 4e journée, Hoffenheim a arraché le nul à Kaiserslautern  (2-2) et a rétrogradé à la 2e place avec dix points. Une journée marquée par le réveil fulgurant de Wolfsburg et de Stuttgart qui n'avaient empoché jusque là aucun point. Les "Loups", champions d'Allemagne 2009, ont battu leurs voisins d'Hanovre 2  à 0 pour la première victoire de son manageur Steve McClaren et de la recrue  brésilienne Diego, auteur de son premier but en Bundesliga depuis 2009.

De son côté, Stuttgart a humilié Mönchengladbach 7 à 0 avec un triplé du Russe Pavel Pogrebnyak, dont un but après seulement 69 secondes de jeu. A cette occasion, le Français Matthieu Delpierre, capitaine de Stuttgart, a disputé son premier match de Championnat depuis mai. Delpierre, opéré du genou gauche en juin dernier, a porté chance à son équipe qui, en son absence, avait concédé trois défaites de suite en Bundesliga et encaissé sept buts. Il a même participé au festival offensif de son équipe en marquant le 6e but de la tête face à une équipe de Gladbach complètement dépassée.

Gilles Gaillard