Franck Ribery Bayern Munich
Franck Ribery (Bayern Munich) | CHRISTOF STACHE / AFP

Le Bayern ne se rassure qu'à moitié

Publié le , modifié le

Battu par le Real Madrid lors du match aller de la demi-finale de la Ligue des Champions, le Bayern Munich a retrouvé un peu de confiance en battant le Werder Brême (5-2) lors de la 32e journée de Budesliga. Pourtant, le contenu du match n'a pas forcément dû rassurer Pep Guardiola avant la seconde manche face aux Madrilènes.

En difficulté dans le jeu ces derniers temps, le Bayern avait choisi de laisser certains cadres comme Kroos, Lahm, Mandzukic ou Robben sur le banc au coup d'envoi. Franck Ribéry, lui, était aligné dans le but de retrouver la forme qui avait fait du Français un candidat au dernier Ballon d'Or. Opération réussie puisque "Kaiser Franck" répondait à l'ouverture du score signée Selassie (0-1, 10e) après avoir bien résisté au retour d'un défenseur (1-1, 20e). Mais le Bayern n'était pas sorti d'affaire pour autant. Confirmant des difficultés en défense que le Real avait étalées au grand jour, le club bavarois encaissait un second but signé Hunt (1-2, 36e) qui plongeait l'Allianz Arena dans la stupeur. 

La réaction des champions d'Allemagne ne tardait pas. Dès la reprise, un doublé de Pizarro (53e, 57e) empêchait le doute de s'installer. Puis Schweinsteiger, de la tête, et Robben, qui réalisait sa "spéciale" (dribble pour rentrer vers l'intérieur et frappe du gauche) se chargeaient de donner au score des allures trompeuses (5-2). Nul doute que la défense du Real, mardi, ne sera pas aussi permissive. 

De son côté, Wolfsburg, en étant rejoint à deux reprises par Fribourg (2-2), a manqué  une occasion de s'installer au 4e rang. "Les Loups" ont le même total de points  (54) que Leverkusen, qui possède toutefois une meileure différence de buts  avant d'accueillir en soirée Dortmund (2e).

Julien Lamotte