Uli Hoeness
Uli Hoeness | CHRISTOF STACHE / AFP

Le Bayern Munich se donne 15 jours pour choisir le successeur d'Ancelotti

Publié le , modifié le

Au lendemain du limogeage de Carlo Ancelotti suite à la défaite au Parc des Princes (3-0), le Bayern Munich a annoncé, par le biais de son président Uli Hoeness, qu'il se donnait deux semaines pour trouver le nouvel entraîneur. "Nous ne sommes pas sous pression, mais après la pause de deux semaines (pour les matchs internationaux, ndlr) nous voulons avoir une solution", a-t-il dit à la radio FFH. Willy Sagnol, l'adjoint d'Ancelotti, connaît donc la durée de son intérim sur le banc bavarois.

14 mois après son arrivée en Bavière, Carlo Ancelotti a pris la porte. Et le chiffre 14 correspond aussi (en jours) à la durée que se donnent les dirigeants du Bayern Munich pour trouver un nouveau grand nom à placer sur le banc. Si ce week-end, Willy Sagnol, ancien adjoint d'Ancelotti, sera seul sur le banc, l'ancien coach de Bordeaux sait maintenant que ce ne sera qu'un intérim de courte durée. Charge à lui de remobiliser des troupes qui n'ont pas brillé depuis le début de la saison, et qui ne soutenaient plus le technicien transalpin.

Pour l'heure, la presse évoque avec insistance les noms de deux techniciens allemands: Thomas Tuchel, ancien coach de Dortmund remercié en fin de saison dernière, non pour ses résultats mais en raison de divergences de vue avec ses dirigeants. Et Julian Nagelsmann, la pépite d'Hoffenheim de 30 ans, actuellement toujours sous contrat avec son club.