Le Bayern Munich impérial, Benzema marque encore, première défaite pour Tuchel... ce qu'il faut retenir de ce week-end européen

Publié le , modifié le

Auteur·e : Coralie Salle
Leon Goretzka
Leon Goretzka, buteur face à Leipzig samedi 3 avril 2021 en Bundesliga. | ALEXANDER HASSENSTEIN / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Avant d'affronter le Paris Saint-Germain en Ligue des champions, le Bayern Munich a été impérial face à Leipzig, ce samedi 3 avril. De son côté, le Real Madrid a assuré face à Eibar en championnat, et la Real Sociedad a remporté la Coupe du Roi 2020. En Angleterre, Manchester City et Liverpool se sont imposés, tandis que Thomas Tuchel a connu sa première défaite sur le banc de Chelsea. Voici le résumé de ce week-end européen.

• Le Bayern Munich en confiance avant d'affronter le PSG, le BVB tombe encore

Les semaines se suivent et se ressemblent. À la lutte pour le titre, le Bayern Munich, premier du championnat, affrontait Leipzig, deuxième, pour le compte de la 27e journée de Bundesliga. Privés de Robert Lewandowski blessé, les Bavarois ont assuré. Dans une rencontre maîtrisée, les coéquipiers de Thomas Müller se sont imposés avec un but de Leon Goretzka (38e) et enchaînent une septième victoire consécutive toutes compétitions confondues. Grâce à ce succès, ils comptent sept points d'avance sur leur dauphin, Leipzig, et pourraient aller chercher un neuvième sacre consécutif dans les semaines à venir. 

Les hommes d'Hans-Dieter Flick ont surtout fait le plein de confiance avant d'affronter le Paris Saint-Germain, en quarts de finale de la Ligue des champions, mercredi 7 avril. Surtout que, de son côté, le club de la capitale n'est pas au mieux puisqu'il a pêché face au LOSC (0-1).  

Si le Bayern Munich sourit, le Borussia Dortmund, quant à lui, n'est pas à la fête. Ce samedi, les coéquipiers d'Erling Haaland jouaient une rencontre décisive pour la qualification en Ligue des champions, contre l'Eintracht Francfort.

Le club de la Ruhr a perdu face à son adversaire du jour (1-2) et se retrouve relégué à sept points des places qualificatives pour la Coupe aux grandes oreilles. D'autant plus que Wolfsburg s'est imposé contre Cologne grâce à un but du Croate Josip Brekalo. Un véritable coup dur pour le BVB avant d'affronter Manchester City en Ligue des champions.

• Le Real Madrid assure avant Liverpool et fond sur l'Atlético

Avant d'affronter Liverpool en Ligue des champions (6 avril) et le FC Barcelone (10 avril), le Real Madrid a fait le plein de confiance face à Eibar (2-0), ce samedi. Peu inquiétés par le club basque, les Merengues ont ouvert le score par l'intermédiaire de Marco Asensio (41e). 

Et comme d'habitude, Karim Benzema a apporté sa pierre à l'édifice dans ce succès en inscrivant sa 18e réalisation en championnat, après un beau travail de Vinicius Junior (73e). Sur un nuage depuis le début de la saison, le Français a marqué neuf buts lors des sept derniers matches, toutes compétitions confondues. Sa meilleure série depuis qu'il porte le maillot du Real Madrid. Grâce à ses performances, il permet à son équipe de croire encore au sacre en Liga.

L'Atlético de Madrid de son côté voit rouge. Ce dimanche, les Colchoneros (1ers) ont affronté le Séville FC (4e), dans le choc du week-end en Liga. Et les hommes de Diego Simeone ont failli (1-0). Pourtant, dès les premiers instants du match, ils ont été avertis par les intentions des Andalous. Suite à une faute de Saúl Niguez sur Ivan Rakitic, l'arbitre a désigné le point de penalty en faveur des Blanquirrojos (7e). Impérial, Jan Oblak a détourné la frappe de Lucas Ocampos.

Mais ce ne fut que partie remise. Entreprenants, les coéquipiers de Jules Koundé ont été récompensés à la 70e minute, par un but de l'arrière gauche, Marcos Acuna. Une défaite qui pourrait peser lourd dans la course au titre, puisque l'Atlético perd du terrain sur ses principaux concurrents, le Real Madrid et le FC Barcelone, qui ne sont plus qu'à trois et quatre points de la première place, respectivement. D'autant plus que les hommes de Ronald Koeman comptent un match en moins.

• La Real Sociedad remporte la Coupe du Roi... 2020 

Reportée en raison de la Covid-19, la finale de la Coupe du Roi 2020 s'est tenue ce samedi soir, à Séville. Et dans le derby basque entre la Real Sociedad et l'Athletic Bilbao, ce sont les joueurs de San Sebastian qui se sont imposés, sur la plus petite des marges. La 58e minute a marqué un tournant dans ce match, avec l'expulsion dans un premier temps d'Iñigo Martinez qui, en position de dernier défenseur, a déséquilibré Portu dans la surface.  Si le carton rouge a finalement été annulé, il y avait bien penalty, qui a été transformé pour la Real par son capitaine, Mikel Oyarzabal. La Real Sociedad remporte sa troisième Coupe d'Espagne, la première depuis 1987. Bilbao aura une nouvelle chance de soulever le trophée dans deux semaines, lors de la finale de l'édition 2021, face au FC Barcelone. 

• Thomas Tuchel tombe de haut avec Chelsea

Comme dit l'adage, toutes les bonnes choses ont une fin. Invaincus depuis l'arrivée de Thomas Tuchel, les Blues ont coulé contre West Bromwich Albion (2-5), ce samedi, dans le cadre de la 30e journée de Premier League. Pourtant, Chelsea avait pris le score à la demi-heure de jeu grâce à Christian Pulisic (27e). Mais le carton rouge de Thiago Silva a fait basculer la rencontre (29e) et les hommes de Sam Allardyce ont ensuite inscrit cinq buts.

Avec ce succès, les coéquipiers de Matheus Pereira, auteur d'un doublé, ont battu les Blues pour la première fois depuis 1978. Une véritable prouesse pour le 19e de Premier League, qui est pratiquement condamné à la relégation en Championship. 

• City se balade, Liverpool s'en est remis à Jota

Manchester City peut sourire. Les hommes de Pep Guardiola, premiers du championnat, affrontaient Leicester, troisième, dans le choc du jour en Angleterre. Au terme d'une prestation collective aboutie, les coéquipiers de Kevin De Bruyne se sont imposés au King Power Stadium, grâce à des réalisations de Benjamin Mendy (58e) et de Gabriel Jesus (74e). Avec 17 points d'avance sur le deuxième, Manchester United, qui compte deux rencontres en moins, les Citizens se rapprochent de plus en plus du sacre.

Plus tard dans la soirée, Liverpool s'est nettement imposé sur la pelouse d'Arsenal. Après un début d'année 2021 compliqué, les Reds retrouvent progressivement des couleurs, et se relancent dans la course à la Ligue des Champions. Dans un match qu'ils ont longtemps dominé sans marquer, la solution est venue du banc, avec l'entrée de Diogo Jota, à la 61e minute. Le Portugais a débloqué la rencontre trois minutes plus tard, en reprenant de la tête un centre parfaitement ajusté par Trent Alexander-Arnold.

Le but du déclic pour Liverpool ? Dans la foulée, à la 68e minute, Mohamed Salah retrouvait le chemin des filets après 5 matches sans marquer, en glissant le ballon entre les jambes de Leno, pour fêter son 150e match en Premier League. En grande forme, Diogo Jota, encore lui, venait enfin crucifier Arsenal avec un troisième but, à la 81e minute. Les Reds enchaînent un deuxième succès après celui contre Wolverhampton et remontent à la 5e place, en attendant les matches de Tottenham et West Ham. Neuvième, Arsenal peut faire une croix sur ses rêves d'Europe. 

• La Juventus n'y arrive plus

Rien ne va plus pour le club du Piémont. Sur le terrain comme en dehors, la Juventus vit une période compliquée. Cette semaine, Paulo Dybala, Arthur et Weston McKennie avaient fait polémique en raison d'une fête organisée en pleine période de Covid-19. Sanctionnés par le club, les trois joueurs n'étaient pas sur la feuille de match contre le Torino ce samedi.

Et sur le terrain, la Vieille Dame n'a pas retrouvé le sourire. Les hommes d'Andrea Pirlo ont arraché le match nul dans le derby de Turin à 10 minutes de la fin de la rencontre (2-2), par l'intermédiaire de Cristiano Ronaldo (79e). Avec ce résultat, les Juventini voient leur rêve de titre s'éloigner de plus en plus, et laissent une voie royale à l'Inter.