Thomas Müller (Bayern)
A Hanovre (1-3), Thomas Müller (à droite) et le Bayern ont accentué leur avance en tête de la Bundesliga. | SIPA

Le Bayern en profite pour prendre encore plus le large

Publié le , modifié le

Grâce notamment à un doublé de Thomas Müller, le Bayern s’est imposé à Hanovre (1-3) et a profité de la défaite de Wolfsburg à Augsbourg (1-0) pour creuser l’écart en tête de la Bundesliga. Le champion d’Allemagne compte désormais 11 points d’avance sur son dauphin après 24 journées.

Le Bayern, qui a débuté la rencontre avec Franck Ribéry sur le banc, a souffert pour trouver la clé d'une défense adverse coriace. « Hanovre a super bien défendu et nous a rendu la tâche difficile. Mais  comme Wolfsburg a perdu, c'est une bonne fin de semaine pour nous », a commenté Pep Guardiola. Chose rare, le "Rekordmeister" a même subi l'affront d'être mené sur un contre adverse, conclu par une frappe croisée du Japonais Kiyotake (1-0, 25e).

Sur un coup franc généreux, Xabi Alonso a redonné le sourire à son coach d'une frappe enroulée, qui a rasé le mur et laissé le portier pantois (1-1, 28e). Le penalty accordé à Robert Lewandowski a ensuite été transformé par Thomas Müller (1-2, 62e). Le champion du monde s’est offert un doublé en reprenant de la tête un centre parfait de Ribéry (72e), dont l'entrée en jeu vingt minutes plus tôt avait redonné du jus à l'attaque bavaroise. Guardiola a quatre jours pour bien huiler la machine munichoise avant le 8e de finale retour de Ligue des champions. "On va faire une pause dimanche et on pensera à Donetsk à partir de lundi", a dit le Catalan.

Fins de série pour Wolfsburg et Dortmund

Pour Wolfsburg, la belle aventure 2015 s'est arrêtée à Augsbourg. Battue 1-0, l'équipe de Dieter Hecking a vu la fin d'une série de 15 matches sans défaite depuis le début de l'année, toutes compétitions confondues. Ni Kevin de Bruyne ni Bas Dost, si prolifiques ces dernières semaines, n'ont pu cette fois inverser la tendance.

Fin de série également pour Dortmund, tenu en échec à Hambourg (0-0). Triomphal dans le derby de la Ruhr puis en Coupe d'Allemagne, le Borussia n'a  pu décrocher une sixième victoire de rang sur la scène nationale. Là encore, Pierre-Emerick Aubameyang et Marco Reus, héros une semaine plus tôt, se sont cassés les dents sur la défense hambourgeoise. Avec 29 points, le BVB reste au 10e rang, alors que le club hanséatique prend un point important dans sa lutte pour le maintien (15e).

Meurtri dans le derby de la Ruhr, Schalke 04 s'est racheté au dépens d’Hoffenheim en offrant à son public une victoire-spectacle (3-1). Héros de la rencontre: Max Meyer. Le jeune milieu de terrain de poche a concrétisé deux services d'Eric Choupo-Moting (41e, 53e). Un succès qui met du baume au cœur avant le déplacement mardi au Real Madrid pour un 8e retour où l'essentiel sera probablement de faire bonne figure après la défaite concédée à l'aller (2-0).

Le Werder a ramené de Fribourg (0-1) les trois points perdus dimanche  dernier face à Wolfsburg, grâce à une merveilleuse frappe dans la lucarne de  Franco di Santo, qui permet au club de figurer en 8e position et rester dans la  course pour les billets européens... En fin de soirée, Mönchengladbach a perdu une belle occasion d'assurer  pleinement sa 3e place (41 pts), tenu en échec (2-2) à Mayence après avoir mené  2-0 grâce à un doublé de Raffael.

Gil Baudu @gbaudu