Robert Lewandowski (Bayern Munich)
Robert Lewandowski (Bayern Munich) | CHRISTOF STACHE / AFP

Le Bayern écrase le Werder et se donne de l'air

Publié le , modifié le

Doublés de Thomas Müller et Thiago, Kingsley Coman triple passeur: le Bayern Munich est repassé en mode rouleau compresseur aux dépens du Werder Brême (5-0) samedi, rassurant son public à quatre jours du duel décisif face à la Juventus en C1. Oubliés la défaite choc (2-1) contre Mayence puis le nul (0-0) à Dortmund: Pep Guardiola et sa troupe ont profité de la 26e journée de Bundesliga pour retrouver efficacité et sourire, tout en reposant des pièces maîtresses en vue du 8e retour de Ligue des champions mercredi contre la Juve.

Cette 21e victoire permet au leader de porter provisoirement à 8 points son avance sur le Borussia, qui défend son invincibilité en 2016 dimanche face à... Mayence. Guardiola a profité d'un adversaire affaibli par les absences, dont celle du goleador Claudio Pizarro, pour débuter sans Robert Lewandowski, Douglas Costa et Arturo Vidal (sur le banc), tout en laissant Arjen Robben à la maison. 

Müller et Thiago en ont profité pour s'offrir des doublés, Coman pour ajouter trois passes décisives à son tableau de chasse, et Mario Götze pour se dégourdir les jambes après cinq mois sans compétition (adducteurs). Sur le flanc droit, Coman a littéralement émerveillé le public. Dribbles, passements de jambes, accélérations brutales... le Parisien de 20 ans a donné le tournis aux défenseurs adverses. Avec à l'arrivée trois centres décisifs: deux repris par Thiago (9, 90) et un par Müller (31) ! "On a fait un très bon match avec un gros score, sans prendre de buts. C'est très bon pour l'équipe, a déclaré le Parisien au micro de Sky, après avoir communié avec le public de l'Allianz Arena.

24 buts pour Lewandowski

Est-il prêt à affronter ses anciens partenaires de la Juve? "Moi, ça me ferait plaisir de jouer. Mais il y a beaucoup de gros joueurs dans l'équipe, c'est au coach de décider", a ajouté le néo-Bavarois.
Et Franck Ribéry? Irrité par Theodor Gebre Selassie en première période (un carton pour chacun), le Français a touché la transversale avant de reprendre de volée un corner de Thiago, frappe brutale repoussée par le gardien mais reprise par Müller en renard des surfaces (65). Venu relayer ce dernier, Lewandowski a profité des vingt dernières minutes pour alourdir la marque au terme d'une échappée (86), son 24e but de la saison.

AFP