Schweinsteiger Bayern Munich 102010
Schweinsteiger, le milieu de Bayern Munich | AFP - CHRISTOF STACHE

Le Bayern démuni ?

Publié le , modifié le

Face à Hambourg, le Bayern Munich n'a pas d'autre choix que de l'emporter lors de ce match avancé de la 9e journée de Bundesliga s'il veut rester au contact des leaders. Problème, le HSV est la bête noire des Munichois, qui plus est privés de nombreux joueurs-clés.

S'il n'a plus rien gagné d'important depuis la Coupe d'Allemagne 1987, le HSV ne fait aucun complexe face au Bayern Munich avec cinq victoires et seulement deux défaites lors de leurs dix dernières confrontations en Bundesliga. Autant dire que le Bayern est dans ses petits souliers. Si la victoire facile obtenue face à Hanovre (3-0) a pu rassurer, celle beaucoup moins convaincante face aux Roumains de Cluj en Ligue des Champions (3-2) a démontré que le club bavarois était encore convalescent.

Gomez met la gomme

Les duels entre ces deux clubs historiques du football allemand donnent lieu ces dernières saisons à des rencontres serrées et très engagées, se concluant souvent par des 1-0 ou 2-1. Relégué à dix points du duo de tête Dortmund/Mayence et à trois longueurs de son adversaire du jour (5e), le Bayern (10e) doit pourtant ramener de Hambourg les trois points de la victoire pour satisfaire son président. "Notre objectif, c'est maintenant de réduire notre retard sur la tête à 5-6 points d'ici la trêve hivernale", a espéré Karl-Heinz Rummenigge. Louis van Gaal sera encore privé d'Arjen Robben, Franck Ribéry, Mark van Bommel et Miroslav Klose, mais compte sur Mario Gomez qui a marqué quatre fois lors de deux derniers matchs du Bayern.

"Ce match est décisif pour l'attribution du titre", a même estimé le Brésilien de Hambourg, Ze Roberto. Pour l'infatigable milieu de terrain de 36 ans, son ancien club (2002-06 et 2007-09) reste "le grand favori pour le titre, mais nous devons l'empêcher d'enchaîner les bons résultats". Europa League oblige, Dortmund, leader du Championnat d'Allemagne pour la première fois depuis mai 2002, n'entrera en lice que dimanche: le Borussia espère décrocher une historique huitième victoire de rang contre Hoffenheim (4e).

Julien Lamotte