Joie Franck Ribéry Bayern Munich 12 2010
La joie de Franck Ribéry (Bayern Munich) | AFP - Stache

Le Bayern compte sur "Robbery"

Publié le , modifié le

Le duo Ribéry-Robben a permis au Bayern Munich d'étriller Hoffenheim 4-0 la semaine dernière et de retrouver des couleurs. Troisième à 13 points du leader Dortmund mais seulement à 3 du deuxième Bayer Leverkusen, le club de la Bavière compte bien faire un coup à Mayence et distancer un rival sérieux pour la course à la Ligue des Champions.

"Dire qu'il a fallu attendre six mois pour les retrouver ensemble", s'est lamenté Louis van Gaal juste après la démonstration de ses deux joyaux. Associé pour la première fois à Arjen Robben depuis la finale de la Coupe d'Allemagne 2010 en mai, Franck Ribéry a livré son meilleur match de la saison contre Hoffenheim, huitième du championnat. L'international français, titularisé pour la première fois depuis sa blessure au genou gauche mi-janvier, a été impliqué sur les quatre buts bavarois, mais s'est fait voler la vedette par son coéquipier néerlandais, auteur d'un doublé. "Cette victoire est très importante, je suis content pour moi et pour l'équipe", a insisté "Kaiser Franck".

"Robbery" dépendance

Le duo surnommé en Allemagne "Robbery" (contraction de ROBben et riBERY) évoluait ensemble pour la 9e fois en Bundesliga et a enregistré sa 6e victoire pour deux nuls et une défaite. Car quand les deux milieux offensifs sont sur le terrain, une rareté tant ils accumulent les blessures (8 matches sur 52 !), le Bayern évolue dans une autre dimension. "On a très, très bien joué. Voilà le football dont on est capable", a déclaré van Gaal. "Avec Robben et Ribéry, nous sommes plus créatifs devant. Ils sont incroyablement importants pour le Bayern, comme le sont Messi et Xavi au FC Barcelone ou Ronaldo et Özil pour le Real Madrid."

Confirmer. Voilà le maître mot du Bayern ce week-end lors du périlleux déplacement à Mayence (5e), longtemps leader du championnat. Juste avant de retrouver mercredi l'Inter Milan, son bourreau en finale de la Ligue des champions 2010, le Bayern voudra surtout rôder une dernière fois son duo de feu Robben-Ribéry et tenter de mettre une petite pression sur le Bayer Leverkusen qui accueille Stuttgart dimanche et aussi sur Dortmund. Le Bayern a recevra le leader le 26 février prochain.

Mathieu Baratas