Bayern Munich - Bastian Schweinsteiger - Dante
Le Bayern en plein confiance | AFP - CHRISTOF STACHE

Le Bayern, champion de précocité

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich a été sacré ce samedi champion d'Allemagne dès la 28e journée. Un record de précocité en Bundesliga. Les Bavarois ont signé face à Francfort leur 11e victoire consécutive de la saison (1-0) grâce à un but de Schweinsteiger. Ils succèdent ainsi au Borussia Dortmund, champion ces deux dernières années, et peuvent se tourner vers leurs prochains objectifs : la Coupe et la C1.

Un sacre comme une formalité. Leader tyrannique de la Bundesliga, le Bayern Munich a fait une nouvelle victime ce samedi, à Francfort (1-0), au sein de la Commerzbank Arena. Voilà donc le Bayern Munich assuré d'être champion d'Allemagne, sept journées avant la fin du championnat. Dans l'histoire de la Bundesliga, personne n'avait fait mieux. La précédente marque était d'ores et déjà la possession des Bavarois, titrés après 30 journées en 1973 et 2003. Les Bavarois dépossèdent dont leur rival de Ruhr, le Borussia Dortmund - sacré ces deux dernières saisons - de son titre.

Le 23e titre de leur histoire

Si leur sacre était attendu, le match ne fut pourtant pas contrôlé de bout en bout. Si le Bayern a dominé la première mi-temps, et a même manqué un pénalty tiré par Alaba (27e min), il a souffert en seconde. Loin d'être aussi souverain sur le terrain que dans les colonnes de statistiques, le club de Frank Ricbéry (entré à la 63e min) a subi les assauts de Francfort. Heureusement,  Bastian Schweinsteiger ouvrait la marque pour les siens à la 52e min d'une superbe madjer sur un service de Lahm. Son 7e but de la saison en championnat. La suite fut plus délicate et Neuer a sauvé les siens à la 77e min devant Lakic, qui plaçait une tête piquée quasiment à bout portant. Un peu déconcentré lors des dernières minutes de la rencontre, les Bavarois voyaient la frappe d'Inui s'écraser dans le petit filet à la 80e min. 

Le Bayern a souffert mais enregistre une victoire de plus. Un succès presque inéluctable malgré un relâchement bien compréhensible en fin de rencontre. L'unique but de Schweinsteiger a permis aux siens de décrocher le 23e sacre de leur histoire. Fort de sa 11e victoire consécutive en championnat, le Bayern peut désormais se tourner vers ses deux prochains objectifs de la fin de saison – la Coupe et la Ligue des Champions - l'esprit libre. En attendant un triplé inédit ? Ce Bayern là en serait bien capable.

RECORDS BATTUS :

Champion le plus précoce: après 28 journées (30 par le Bayern en  1972-1973 et 2002-2003)
Victoires consécutives en début de saison: 8 (7 par le Bayern en 1995,  Kaiserslautern en 2001 et Mayence en 2010).
Meilleur bilan en phase retour: 11 victoires en 11 matches, série en  cours (7 par Dortmund en 2011-12)
Série victorieuse: 11, en cours (10 par Mönchengladbach en 1986-1987 et  Wolfsburg en 2008-2009)
Victoires à l'extérieur: 13, en cours (11 par Dortmund en 2011-12)
   
RECORDS POSSIBLES A 6 JOURNEES DE LA FIN :

Total de points en fin de saison: 75 (81 par Dortmund en 2011-12)
Total de victoires: 24 (25 par le Bayern en 1972-73 et Dortmund en  2011-12)
Nombre de défaite: 1 (comme le Bayern en 1986-87)
Buts inscrits: 79 (101 par le Bayern en 1971-72)
Buts encaissés: 13 (21 par le Bayern 2007-08)
Meilleure différence de buts: 66 (64 par le Bayern en 1972-73)
Champion sans défaite à l'extérieur
Ecart avec le deuxième: 20 (16 par le Bayern en 2002-03)