Leroy Sane (Schalke 04) au duel avec Medhi Benatia (Bayern Munich)
Leroy Sane (Schalke 04) au duel avec Medhi Benatia (Bayern Munich) | CHRISTOF STACHE / AFP

Le Bayern cale à domicile mais garde son avance

Publié le , modifié le

Mardi soir, pour le compte de la 19e journée de Bundesliga, le leader munichois a été accroché à l’Allianz Arena par Schalke (1-1). A dix, les Bavarois croyaient pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant le score par Robben. Malgré ce nul, le Bayern conserve huit longueurs d’avance sur Wolfsburg, tenu en échec à Francfort (1-1).

Décidément, la reprise est laborieuse pour le Bayern Munich. Quatre jours après avoir pris l’eau à Wolfsburg (4-1), le leader de la Bundesliga a perdu deux points à domicile, mardi soir, face à Schalke (1-1). Les Bavarois ont évolué très rapidement à dix : au bout d’un gros quart d’heure, Jerome Boateng a vu rouge, pour avoir fauché Sidney Sam dans sa surface. Heureusement pour le Bayern, Manuel Neuer a stoppé le penalty d’Eric Choupo Moting.

La 19e journée de Bundesliga

Le classement

En infériorité numérique, l’équipe de Pep Guardiola a trouvé la faille en seconde période, par l’inévitable Arjen Robben. Pour inscrire son 11e but de la saison en Bundesliga, le Néerlandais a repris de la tête un corner de Xabi Alonso (1-0, 67e). Mais la défense munichoise s’est vite relâchée. Benedikt Höwedes a profité d’un oubli de Dante, sur un corner de Sidney Sam, pour égaliser, lui aussi de la tête (1-1, 72e).

Malgré ce nul – le deuxième à domicile en 2014-2015 -, le Bayern conserve huit longueurs d’avance sur son dauphin. A Francfort, le VfL Wolfsburg a arraché un point sur le terrain de l’Eintracht (1-1), grâce à Kevin De Bruyne. Le Belge est en forme : il avait fait mal, très mal, au Bayern, en s’offrant un doublé. Cette fois, il n’a fait que répondre à Aigner (58e). Le Borussia M’Gladbach, victorieux de Fribourg (1-0), profite de ce faux-pas pour revenir à cinq unités de Wolfsburg.