Hoffenheim ne fait pas appel

Publié le , modifié le

Le club d'Hoffenheim ne fera pas appel de la décision validant la victoire remportée à ses dépends par Leverkusen en Bundesliga, grâce à un "but fantôme", a indiqué mercredi le club.

Lundi, le tribunal sportif de la Fédération allemande de football (DFB)  avait décidé de ne pas rejouer ce match perdu par Hoffenheim 2-1 le 18 octobre après un but imaginaire ("Phantomtor" en allemand) de l'attaquant de Leverkusen, Stefan Kiessling. Le ballon était entré dans le but par l'extérieur par un trou dans le petit filet et l'arbitre l'avait accordé. "Nous avons finalement décidé, après une intense réflexion, de ne pas faire de recours devant l'instance supérieure", a expliqué Peter Rettig, président du  conseil d'administration d'Hoffenheim, selon l'agence sportive allemande SID, filiale de l'AFP. "Ce choix ne change rien au fait que nous considérons que la  décision du tribunal constitue un mauvais signal pour le football dans son  ensemble.

Toutefois, nous acceptons cette sentence car nous ne voulons pas nous enliser dans un processus sans espoir", a-t-il ajouté. La décision de la DFB a suscité de nombreuses critiques en Allemagne. "Je crois que l'ensemble du football allemand est énervé, doit être énervé", a déclaré le patron du Bayern, champion d'Allemagne en titre, Karl-Heinz  Rummenigge à l'agence allemande DPA alors que la presse locale a parlé d'une "décision-blague" ou titré à propos de cette affaire: "quand l'injustice  devient justice".