Allemagne Hoffenheim joie 082010
La joie des joueurs d'Hoffenheim | AFP - Ronald Wittek

Hoffenheim fait boire la tasse au Werder

Publié le , modifié le

Le Werder Brême, l'un des favoris au titre, s'est incliné lourdement sur le terrain d'Hoffenheim 4-1, lors de la 1ère journée de Bundesliga. Hambourg a eu raison de Schalke 2-1 (doublé de Van Nistelrooy). Kaiserslautern, promu, s'est imposé 3-1 à Cologne, qui avait pourtant ouvert le score. Leverkusen, avec Michael Ballack, a dominé Dortmund 2-0. A noter qu'en match avancé vendredi soir, le Bayer Munich a disposé de Wolfsbourg.

Avec cette démonstration face au Werder 4-1, Hoffenheim est ainsi le premier leader du Championnat d'Allemagne 2010-2011. Trois jours après avoir donné une  leçon à la Sampdoria Gênes (3-1), en barrages aller de la Ligue des champions, les Vert et Blanc sont tombés de haut. Les hommes de Thomas Schaaf, 3e du Championnat l'an passé et finalistes de la Coupe d'Allemagne face au Bayern, avaient pourtant pris l'avantage dès la 3e minute sur penalty, mais ils ont totalement craqué par la suite. Le Franco-Sénégalais Demba Ba égalisait à la 20e minute, puis Peniel Mlapa  (37e), Vedad Ibisevic (41e), Sejad Salihovic, sur coup franc (43e), assommaient les Brêmois. Hoffenheim retrouve le fauteuil de leader de la Bundesliga pour la première fois depuis la 19e journée de la saison 2008-09, sa première dans l'élite où il  avait bousculé l'ordre établi lors de la phase aller.

Van Nistelrooy fait respirer Hambourg
Le Néerlandais Ruud van Nistelrooy a donc offert la victoire 2-1 à Hambourg dans le choc de cette journée contre Schalke 04, un autre prétendant au titre bien décevant, à l'image de sa recrue espagnole Raul, transparent lors de cette rencontre. Si Schalke 04 s'est créé la première occasion par Edu (24e), les joueurs de  Felix Magath, vice-champions d'Allemagne sortants, ont ensuite passé le reste de la rencontre à stopper les attaques du HSV. C'est en seconde mi-temps que le compteur s'est débloqué. L'ancien joueur de Manchester United et du Real  Madrid saisissait après seulement 36 secondes de jeu la première occasion, sur un service de son compatriote Eljero Elia. Schalke 04 égalisait bien contre le cours du jeu par Farfan (80e), mais Van  Nistelrooy, après un raid du vétéran Ze Roberto, donnait la victoire à son  équipe (83e).

Retour gagnant pour Ballack
Le Bayer Leverkusen et sa nouvelle recrue Michael Ballack, titularisé d'entrée, se sont donc imposés sur le terrain de Dortmund  2 à 0. Quatre ans après sa dernière apparition en Bundesliga, déjà contre Dortmund avec le Bayern Munich (3-3) en mai 2006, Ballack, 33 ans, a retrouvé le public allemand qui lui a réservé un accueil émouvant sous le regard du sélectionneur Joachim Löw. Mais sur ce match, l'équipe de Jupp Heynckes ne s'est pas résumé à Ballack, encore à cours de  forme après deux mois et demi de pause après sa blessure à la cheville droite. Face à une pâle équipe de Dortmund, le club rhénan a fait bousculer la rencontre en trois minutes grâce à Barnetta (19e) et Renato Augusto (22e).
      
Les promus impressionnent
Dans les autres rencontres disputées, les promus Kaiserslautern et St. Pauli se sont  imposés à l'extérieur. Kaiserslautern a gagné son premier match de Bundesliga depuis 2006 (3-1) devant Cologne, réduit à dix dès la 2e minute de jeu. L'autre promu St. Pauli s'est imposé sur le même score et sur le même scénario: mené 1 à 0, le club des quartiers populaires d'Hambourg a écoeuré Fribourg, concurrent direct pour  le maintien.

Pour la petite histoire, le défenseur libanais de Cologne Youssef  Mohamad aura fait une courte apparition sur le terrain. Ce dernier a écopé du carton rouge le plus rapide de l'histoire du Championnat d'Allemagne contre Kaiserslautern. Mohamad, 30 ans, a été exclu après seulement 82 secondes jeu. Surpris par le départ d'un attaquant de Kaiserslautern dans son dos, Mohamad, en position de dernier défenseur, a accroché du bras son adversaire et  l'a fait tomber. L'arbitre a logiquement sanctionné la faute d'un carton rouge. Le précédent "record" était détenu par l'Autrichien Andreas Ivanschitz,  milieu de terrain de Mayence, qui avait vu rouge après 188 secondes de jeu, en avril dernier contre Nuremberg.

Et Mayence justement, a dominé pour la première fois depuis cinq ans la formation de Stuttgart en marquant deux buts par Allagui (26e) et Rasmussen (47e). Le VfB, qui a perdu son milieu de terrain Khedira parti au Real à l'inter-saison, peut logiquement s'en vouloir de mal démarrer ce championnat, son attaquant international de la Mannschaft, d'origine brésilienne, Cacau ne transformant pas un penalty à la 19e minute, alors que le score était de (0-0), le portier Wetklo repoussant son tir.

Gilles Gaillard