Uli Hoeness
Uli Hoeness, président du Bayern Munich | CHRISTOF STACHE / AFP

Hoeness répond à Ibra

Publié le , modifié le

Au lendemain des propos tenus par Zlatan Ibrahimovic à l'adresse de Pep Guardiola dans le magazine Spiegel, l'entraîneur du Bayern Munich a été défendu par son président, Uli Hoeness. "Pour moi, (Zlatan) Ibrahimovic est une prima donna vexée", a déclaré le dirigeant, toujours prompt à parler pour défendre ses troupes. "Je pense qu'Ibrahimovic n'a pas digéré son départ de Barcelone. Aucun club n'a été heureux avec lui".

Zlatan Ibrahimovic a trouvé à qui parler. Dimanche, dans le magazine Spiegel, l'attaquant parisien s'en était pris à son ancien entraîneur à Barcelone, Pep Guardiola, désormais aux manettes du Bayern Munich. "Guardiola est un entraîneur fantastique. Mais comme personne ? C'est un  lâche. Il n'a pas de c...", avait-il dit, ajoutant que ses discours dans les vestiaire étaient "merdiques". Parti en très mauvais terme avec le technicien espagnol, le Suédois n'a jamais caché son peu d'amour pour lui.

Mais les propos ne sont pas restés longtemps sans réponse. Uli Hoeness, grande gueule du Bayern Munich et par ailleurs président du club, a volé au secours de l'homme qu'il a fait venir à l'inter-saison en Bavière: "On est entièrement satisfait de Pep Guardiola. Je pense qu'Ibrahimovic n'a  pas digéré son départ de Barcelone. Aucun club n'a été heureux avec lui. Il veut juste faire oublier ses échecs dans  plusieurs clubs. Il venait en sauveur et repartait comme un problème", a-t-il déclaré au quotidien Bild avant d'ajouter: "Pour moi, Ibrahimovic est une  prima donna vexée".