Ottmar Hitzfeld
L'ancien sélectionneur de l'équipe suisse Ottmar Hitzfeld | AFP - FABRICE COFFRINI

Hitzfeld a peur pour le Bayern

Publié le , modifié le

L'ancien entraîneur du Bayern Munich Ottmar Hitzfeld s'est exprimé sur le club allemand. Il craint que l'équipe n'explose quand tous les blessés seront de nouveau aptes à jouer. A ce moment là, Guardiola devra gérer les ego et les temps de jeu de chacun. Une mission qui pourrait s'avérer compliquée selon l'ex-sélectionneur de la sélection helvète.

Gérer le Bayern Munich n'est pas une mission facile. Ottmar Hitzfeld en sait quelque chose lui qui a entraîné le "Rekordmeister" entre 1998 et 2004 et a repris l'équipe en 2006 jusqu'en 2008. Il est donc un témoin privilégié de l'actualité du club bavarois qui va entamer sa campagne européenne ce mercredi par la réception de Manchester City. Le Bayern aborde ce premier match de Ligue des Champions avec une infirmerie qui affiche complet avec les blessures de Bastian Schweinsteiger, Thiago Alcantara et Javi Martinez. Pour pallier ces blessures, le Bayern a recruté Mehdi Benatia à l'AS Roma et Xabi Alonso au Real Madrid. Deux recrues très intéressantes mais qui pourraient causer du remous dans le vestiaire munichois quand tout le monde sera sur pied.

Risque d'explosion

"Pour l'instant, chaque joueur accepte de passer un peu de temps sur le banc. Mais ça deviendra plus dangereux lors de la phase retour. Quiconque ne sera pas blessé mais quand même remplaçant commencera à grogner. Et c'est là le risque d'explosion", prévient Hitzfeld. Lorsque tous les joueurs sont opérationnels, ce sera la foire d'empoigne où les mécontentements vont s'exprimer", assure-t-il. "Je connais cette  problématique, elle appartient au Bayern". Ces recrues étaient nécessaires pour que le Bayern reste compétitif après la perte de son titre européen l'an passé et sa déroute en demi-finale de Ligue des Champions contre le Real Madrid (défaite 0-4 au retour), mais elles pourraient créer des problèmes notamment après la phase de poules car "tous seront partants". 

francetv sport @francetvsport