Grâce à Coman et Ribéry, le Bayern vient à bout de Wolfsburg

Grâce à Coman et Ribéry, le Bayern vient à bout de Wolfsburg

Publié le , modifié le

Kingsley Coman, buteur, et Franck Ribéry, passeur décisif, ont brillé lors de la victoire du Bayern Munich à Wolfsburg (2-0), qui permet au champion en titre de creuser un peu plus l'écart en tête de la Bundesliga.

Trois jours après le nul face à la Juventus à Turin (2-2), le Bayern a dominé mais peiné pour trouver la faille dans un bloc adverse pourtant décimé par les blessures et la grippe. Rien à voir avec l'humiliation du match aller (5-1) avec un Robert Lewandowski en état de grâce (5 buts en 9 minutes). Le Polonais a toutefois profité d'un brillant service de Ribéry pour inscrire le deuxième but, après l'ouverture du score par Coman peu après l'heure de jeu. 

Ribéry omniprésent après son entrée

Dès le premier coup de sifflet, le Bayern a imprimé un rythme de folie à son hôte mais a péché dans la finition. Wolfsburg aurait même pu mener à la pause si Schäfer, seul devant le but, n'avait pas manqué sa demi-volée, manquant le cadre pour quelques centimètres (44e). Entré à la place d'Arjen Robben après la pause, Ribéry s'est montré immédiatement très inspiré en récupérant son flanc gauche pour renvoyer Coman à droite. "Francky" fut d'ailleurs à l'origine de l'action menant à l'ouverture du score sur un tir croisé de son jeune compatriote (66e). Tous deux étaient encore impliqué sur le but du K.O: "King" déposait son vis à vis pour centrer sur "Rib" qui détournait de la poitrine sur Lewandowski qui marquait d'une frappe sans contrôle son 23e but de la saison en championnat (74e). 

Le Bayern pouvait également remercier les arrêts décisifs de Manuel Neuer devant Julian Draxler (64e) et Vieirinha (71e). Dortmund ne peut plus qu'espérer revenir à huit longueurs du leader bavarois en accueillant dimanche Hoffenheim. Mais Aubameyang et les siens devront se méfier d'une équipe avant-dernière mais qui n'a pas perdu (1 n, 1v) depuis l'arrivée sur le banc du très jeune coach (28 ans) Julian Nagelsmann.

francetv sport @francetvsport