Gomez Mario Müller Thomas joie Bayern Munich 2011
Mario Gomez et Thomas Müller tout à leur joie avec le Bayern | AFP - Thomas Frey

Gomez fait voler le Bayern

Publié le , modifié le

Même s'il n'a pas transformé un penalty, l'attaquant du Bayern Munich Mario Gomez a réalisé son premier triplé de la saison pour permettre à l'équipe bavaroise de s'imposer à Kaiserslautern (3-0) et s'installer provisoirement en tête de la Bundesliga. A la veille du choc de cette 4e journée entre Schalke et M'Gladbach, le Werder Brême est également allé gagner à Hoffenheim (2-1) pour rester dans le sillage des Bavarois. Premier succès de Cologne (4-3) à Hambourg.

 L'équipe de Jupp Heynckes se présentait avec une équipe remodelée en l'absence du moteur néerlandais Arjen Robben, ménagé (pubalgie), et avec Rafinha, Luiz Gustavo (buteur contre Wolfsburg) et Toni Kroos sur le banc. Ce qui n'empêchait pas les Bavarois de prendre d'entrée le match en main. Après plusieurs occasions manquées, ils trouvaient la faille sur un penalty un peu généreux transformé par Gomez (37e), son deuxième but de la saison. Longtemps silencieux depuis l'ouverture du Championnat, "Super Mario" enchaînait: il transformait un nouveau penalty (55e), pour une faute évidente cette fois sur Thomas Müller bien servi par Franck Ribéry, en deux temps, puis concluait un beau travail dans la surface de Müller (69e). Si l'attaque ne faisait plus mouche, la défense conservait son imperméabilité depuis le seul but encaissé lors de la première journée face à Mönchengladbach.

Fribourg a battu Wolfsburg 3 à 0 mais sans but de Papiss Cissé. Après l'ouverture du score par Oliver Barth (30e), le Sénégalais était toutefois à l'origine du deuxième but inscrit par le Slovaque Erik Jenvresik (40e), le milieu congolais Cédrik Makiadi portant l'estocade sur une belle reprise de volée (59e). Une semaine après le naufrage à Munich (5-0), Hambourg a perdu le duel des mal classés à domicile contre Cologne (4-3), pour devenir la nouvelle lanterne rouge. Les Hambourgeois pensaient tenir leur première victoire lorsque le Sud-coréen Son Heung-min donnait l'avantage aux siens (3-2, 62e). Mais en fin de match Christian Clemens (84e) et Kevin McKenna (88e) ruinaient les espoirs des locaux.

La visite de Dortmund, le champion, chez son dauphin du Bayer, n'a pas atteint des sommets lors du premier grand choc de la saison. Cette "belle" sur la saison dernière lorsque les Jaune et Noir avaient perdu à domicile avant de s'imposer à Leverkusen, s'est soldé par un match nul sans but (0-0).