Robben

Football : Arjen Robben met un terme à sa carrière à 35 ans

Publié le , modifié le

Sur le départ du Bayern Munich, Arjen Robben a décidé de ne pas retrouver un autre club et de mettre un terme à sa riche carrière. A 35 ans, le Néerlandais dit donc stop après être passé par Chelsea ou le Real Madrid. Surnommé "Mister Wembley" après son but victorieux en finale de la Ligue des Champions 2013, le gaucher n'a joué que 12 matches en Bundesliga cette saison en raison de blessures.

Un crochet extérieur du gauche, suivi d'une frappe enroulée. Arjen Robben avait fait de cet enchaînement sa signature. Les amateurs de football ne verront plus ce mouvement spécial, si remarquable. Après avoir dit adieu au Bayern Munich, où il a passé dix saisons, le Néerlandais a pris la décision de ne pas continuer l'aventure. Il met un terme à sa carrière, à 35 ans, comme il l'a annoncé dans une interview au quotidien Telegraaf.

"C'est sans aucun doute la décision la plus difficile que j'ai eu à prendre de ma carrière. Je ne suis plus le garçon de 16 ans qui n'avait aucune idée de ce que signifiait une blessure. Pour le moment, je suis en forme et bonne santé et je souhaite que cela reste ainsi pour l'avenir", a déclaré le joueur. Il n'a joué que 12 matches de championnat cette année. Ses dernières saisons étaient marquées par plusieurs blessures au dos et au genou. 

Sa dernière apparition en championnat allemand, le 18 mai dernier, restera un heureux souvenir marqué par un but, le 99e pour lui en Bundesliga, et un huitième titre de champion. Vif ailier droit, doté d'un pied gauche puissant, Arjen Robben a surtout brillé au Bayern Munich où il a remporté la Ligue des Champions en 2013. C'est par ailleurs lui avait surgi en fin de match pour permettre aux Bavarois de remporter leur cinquième Coupe d'Europe. Un but qui lui a valu le surnom de "Mister Wembley", stade de la finale. 

Avec le club allemand, il a remporté huit fois la Bundesliga. Arjen Robben, placé sur le flanc droit, composait avec le Français Franck Ribéry un duo dévastateur. Une paire que les supporters nommée "Robbery". 

Auparavant, Arjen Robben avait évolué sous les couleurs du PSV Eindhoven, de Chelsea et du Real Madrid. Au sein des deux derniers clubs, ses absences répétées ne lui ont pas permis de réellement s'imposer. Malgré tout, son palmarès est bien garni : une Eredivie, deux Premier League, une Liga, huit Bundesliga et une Ligue des Champions. Avec les Pays-Bas, il atteint la finale de la Coupe du monde en 2010, perdue face à l'Espagne.