En Allemagne, certains clubs tentent d'obtenir le soutien de nouveaux supporters étrangers

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Le FC Cologne, en plus de ses supporters, pourraient bénéficier du soutien des fans de Sunderland pour la fin de la saison
Le FC Cologne, en plus de ses supporters, pourraient bénéficier du soutien des fans de Sunderland pour la fin de la saison | Elmar Kremser/SVEN SIMON/picture alliance / SvenSimon/Newscom/MaxPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La 26e journée de Bundesliga a débuté ce samedi avec six matches qui se sont tous déroulés à huis clos. Après deux mois d'absence en raison de l'épidémie de Covid-19, les joueurs du championnat d'Allemagne font donc leur retour dans les stades de Bundesliga. Mais pas les supporters, qui ne pourront pas encourager leurs joueurs en présentiel pendant de longs mois. Pour les clubs, le soutien se fait désormais en ligne, sur les réseaux sociaux. Et avec la reprise, certains tentent d'attirer de nouveaux supporters, en prospectant dans les clubs étrangers.

Ce week-end, la Bundesliga est le premier des cinq grands championnats européens à faire son retour après deux mois d'arrêt liés à l'épidémie du nouveau coronavirus. Les yeux de centaines de millions de passionnés du ballon rond vont se poser sur le championnat allemand, en attendant, peut-être, que leur compétition favorite reprenne. Les clubs de Bundesliga y gagneront sûrement en notoriété dans les semaines à venir et certains cherchent déjà à fidéliser de nouveaux supporters en tentant de les faire adhérer à leur cause.

à voir aussi Bundesliga : les 7 choses à savoir avant la reprise Bundesliga : les 7 choses à savoir avant la reprise

Alors que les stades allemands sonneront creux pendant de longs mois - au moins lors des neuf dernières journées de la saison 2019-2020 - avec les huis clos généralisés, les équipes de Bundesliga devront compter sur le soutien de leurs supporters à distance. Cela ne devrait pas empêcher ces derniers de se manifester sur les réseaux sociaux, relais privilégié pour les fans de football. Et ça, certains clubs du championnat d'Allemagne l'ont bien compris, avec certains intérêts économiques à la clé. À commencer par le FC Cologne, qui accueillera Mayence ce dimanche après-midi (15h30).

Les réseaux sociaux, outil d'influence

10e du classement avant le début de la 26e journée, "les boucs" (leur surnom officiel) ont déjà obtenu le soutien d'un club anglais. Sunderland, qui a longtemps évolué en Premier League avant de couler en League One (la 3e division anglaise), a annoncé officiellement qu'il supporterait le FC Cologne pour la reprise de la Bundesliga. Le club anglais, qui ne sait pas encore si son championnat va reprendre, incite donc ses fans à supporter le club allemand. Une prise de position pour le moins étonnante alors que les deux clubs n'ont rien en commun, si ce n'est la couleur de leurs maillots : rouge et blanc. Le #redwhiteandköln est d'ailleurs utilisé sur les réseaux sociaux pour faciliter les discussions entre supporters et comptes des deux clubs.

Depuis, les Black Cats inondent leurs supporters, notamment sur leur compte Twitter suivi par près d'un million de personnes, d'informations concernant le club allemand. "Avant le match de la 26e journée, nous vous fourniront un cours intensif sur les boucs pour s'assurer que vous êtes parés pour le match contre Mayence", est-il ainsi écrit sur le site de Sunderland. Les derniers jours ont donc été l'occasion pour les supporters des Black Cats d'effectuer des cours de rattrapage express sur l'histoire du FC Cologne, les grands joueurs passés par le club allemand et les grandes lignes de la saison des "boucs" jusque-là. Bien évidemment, Sunderland n'a pas oublié d'expliquer l'origine de la mascotte de Cologne, le bouc Hennes IX, qui ne pourra pas soutenir son équipe à domicile pour la première fois depuis 2008 en raison du huis clos.

Une popularité amené à croître

En voyant cela, le Borussia Mönchengladbach, l'un des clubs rivaux du FC Cologne, n'a pas hésité à solliciter le soutien d'un autre club anglais, cette fois-ci de Premier League. Newcastle, qui partage les couleurs blanche et noir des Poulains, a réagi positivement à cet appel. Mais sans plus, car les supporters des Magpies ont un autre centre d'intérêt en ce moment avec le potentiel rachat du club par un fonds souverain d'investissement saoudien. C'est donc bien le FC Cologne qui parvient pour le moment à attirer le plus de supporters étrangers. La campagne de communication menée par les deux clubs fonctionne à merveille, et les réactions pleuvent sur les réseaux sociaux. D'autres clubs du championnat allemand, par l'intermédiaire de leurs réseaux sociaux, ont également réagi à la nouvelle de ce partenariat informel.

Si cette passe d'armes virtuelle ressemble plus à une plaisanterie entre clubs, le phénomène pourrait s'amplifier et les retombées sont loin d'être négligeables pour les clubs allemands si les supporters se prennent vraiment au jeu et achètent des produits dérivés ou des maillots à l'effigie du FC Cologne. Les deux derniers mois ont vu certains fanatiques du ballon rond se prendre de passion pour des clubs totalement inconnus jusque-là. C'était le cas notamment en Biélorussie, l'un des seuls championnats qui se jouait jusque-là, où le FK Slutsk a vu sa popularité croître drastiquement avec des fans du monde entier. Reste maintenant à savoir si ces nouveaux supporters le resteront lorsque leur championnat domestique reprendra. Ce qui est certain, c'est que le FC Cologne profitera ce dimanche d'un supplément d'âme provenant de la côte nord-est de l'Angleterre.

à voir aussi FK Slutsk, la popularité ambiguë d'un club biélorusse FK Slutsk, la popularité ambiguë d'un club biélorusse