Jurgen Klopp
L'entraîneur du Borussia Dortmund, Jurgen Klopp | AFP - PATRIK STOLLARZ

Du monde à l'infirmerie de Dortmund

Publié le , modifié le

La trêve internationale tombe au bon moment pour un Borussia Dortmund décimé par les blessures et qui a perdu son fauteuil de leader de Bundesliga après sa défaite 2-0 à Mönchengladbach.

"La situation est actuellement tendue". Le cri d'alarme a été poussé par Michael Zorc, directeur sportif du Borussia, après la défaite de son équipe face à Mönchengladbach (2-0) le week-end dernier. En cause, le niveau de jeu de son équipe? Non, les blessures qui réduisent grandement le nombre de joueurs encore valides chez les Jaune et Noir. Celles des milieux de terrain Marco Reus, Sven Bender et Nuri Sahin  ont porté à dix le nombre de joueurs de champ indisponibles, ce qui laisse planer le doute sur la composition de l'équipe qui recevra Hanovre (5e) le 19 octobre en championnat.

"Mais je ne pense pas que tous les nouveaux blessés seront absents contre  Hanovre. Il nous reste heureusement quelques jours. Pour une fois, la trêve  internationale arrive pour nous au bon moment", a ajouté Zorc en référence à la pause pour les deux matches de qualification au Mondial-2014 de la Mannschaft contre l'Eire vendredi puis en Suède quatre jours plus tard.

Pas de milieux

La situation est particulièrement délicate en milieu de terrain où les  blessures de Bender et Sahin sont venues s'ajouter aux absences assurées de  Sebastian Kehl (opéré) et Ilkay Gundogan qui se remet difficilement d'un  problème de lombaires. Dans le cas de Gundogan, absent depuis la mi-septembre, le directeur  sportif a reconnu qu'il "va falloir être patient" car "les progrès sont très  lents pour Ilkay". Selon le quotidien Bild, le milieu international pourrait même manquer la  fin de la phase aller de la Bundesliga dont la 17e journée se termine le 22  décembre.

Le vice-champion d'Allemagne espère un retour en forme du défenseur central  grec Sokratis pour pallier l'absence de Mats Hummels, suspendu pour un match  après son carton rouge face à Mönchengladbach. Après le match contre Hanovre, Dortmund enchaînera par une semaine chargée  de deux déplacements: le 23 octobre à Arsenal, en Ligue des champions, puis à  Gelsenkirchen trois jours plus tard pour le derby contre Schalke.