Dortmund 102010
Les joueurs de Dortmund | AFP - PATRIK STOLLARZ

Dortmund se promène, le Bayern se rapproche

Publié le , modifié le

Dortmund a donné un récital samedi sur la pelouse (3-0) lors de la 20e journée du championnat d'Allemagne, confortant sa position de leader et affirmant toutes ses ambitions pour le titre. Le Borussia compte toujours 11 points d'avance sur Leverkusen vainqueur la veille de Hanovre (2-0). Cette défaite de l'équipe de la Basse-Saxe profite au Bayern qui prend provisoirement la 3e place après gagné à Brême (3-1).

Ceux qui pensaient il y a encore quelques journées que la domination de Dortmund sur la Bundesliga allait s'estomper, et que les joueurs de la Ruhr allaient forcément finir par s'essouffler en sont pour leur frais. Pour ce qui est d'une certaine baisse de tension du Borussia, il faudra en effet attendre encore un peu. Les joueurs de Jürgen Klopp restent toujours aussi impressionnants en déplacement comme ils l'ont démontré sur la pelouse du équipe de Wolfsburg jusqu'alors capable du meilleur comme du pire. Ce samedi, ce ne fut pas forcément une mauvaise partition, mais Dortmund était trop fort.  Il n'a fallu que deux minutes au leader pour faire taire les oiseaux de mauvais augure qui lui promettaient déjà des lendemains difficiles après son nul à domicile lors de la journée précédent contre Stuttgart. Avec un trident intenable (Barrios, auteur du premier, Sahin qui a marqué le deuxième en fin de première période, et Götze sur tous les bons coups), le Borussia a rapidement ramené son adversaire à la raison.  L'international allemand Hummels alourdissait même la note en seconde période. Grâce à ce 10e succès à l'extérieur --nouveau record du club--, Dortmund a repris ses 11 points d'avance sur le Bayer Leverkusen qui a battu Hanovre (2-0) vendredi.

Malgré tout, du côté de Dortmund on se veut encore prudent même si, sur un plan comptable, la position semble plutôt confortable. Le club, dont le dernier titre remonte à 2002, se méfie évidemment du Bayer Leverkusen, mais aussi paradoxalement du Bayerne Munich qui, après un début de saison calamiteux, a entrepris une remontée fantastique, et pointe désormais à la 3e place...à 14 points il est vrai du leader.    

Le duel entre le Werder et le Bayern (sept tires à eux deux dans les dix dernières années) ne revêtait pas cette année son rôle habituel de tournant du Championnat d'Allemagne, car les deux clubs se trouvent dans des situations plutôt délicat. Le Werder ne peut plus rien espérer, et le Bayern sait qu'il n'a plus guère le droit de perdre des points en route. Le match a cependant été très accroché.
Le champion en titre a souffert pour s'imposer 3-1. Pour son premier match de Bundesliga sans Van Bommel, parti mardi à l'AC Milan, le Bayern a subi en première période, avant que Per Mertesacker n'ouvre la marque à la 47e minute. Heureusement pour le Bayern, Robben est de retour à son meilleur niveau et la défense du Werder est la plus perméable de Bundesliga après celle de la lanterne rouge, Mönchengladbach. Sur un centre de Prajnic, le Néerlandais surprenait Sylvestre et égalisait, mais à l'image de ses coéquipiers soudain fébriles, Mertesacker trompait son propre gardien (76), puis Klose, qui avait la confiance de Van Gaal, marquait son premier but de la saison devant
son ex-club. Le Bayern pouvait savourer une victoire qui lui permet de retrouver sur le podium une place digne de son rang, et s'éviter une crise larvée.
La crise, le Werder n'y échappera sans doute pas. Thomas Schaaf, l'entraîneur en poste depuis 2009, et Klaus Allofs le directeur sportif critiqué pour ses transferts controversés, ont été maintenus en fonction cette semaine malgré la grosse tempête qui soufflé sur Brême. Ce nouveau revers pourrait changer la donne.

Dans la course à l'Europe, Mayence ne faiblit pas, 4e à la hauteur du Bayern après s'être imposé (1-0) sur la pelouse de Kaiserslautern.a Hambourg a perdu du terrain, battu à Nuremberg (2-0), alors que Hoffenheim se rassure après son succès à Schalke 04 (0-1). Défait à Saint-Pauli (3-0), Cologne ne décolle pas du faut pas de Brême pour sortir  de la zone de relégation.