allemagne dortmund gardien 092010
Le gardien de Dortmund s'envole | AFP-THISSEN

Dortmund piétine, le Bayern se lâche

Publié le , modifié le

Le leader Dortmund s'est contenté d'un nul (1-1) sur son terrain face au relégable Stuttgart samedi lors de la 19e journée du Championnat d'Allemagne, tandis que le Bayern Munich s'est replacé à la 3e place grâce à un triplé de Gomez devant Kaiserslautern (5-1). Le Bayer Leverkusen est toujours deuxième de ce championnat après sa facile victoire 3-1 sur le terrain de la lanterne Mönchenglabach mais grignote deux points au passage.

 Le Bayer a pris sa revanche sur Gladbach qui l'avait humilié à domicile 6 à  3 lors de la 2e journée en août. Mais le score est flatteur pour le club rhénan qui a souffert en seconde  période et a marqué son 3e but alors que son adversaire avait failli égaliser quelques secondes plus tôt. L'autre bonne nouvelle de la journée pour Jupp Heynckes est le retour sur  le terrain de Ballack qui n'avait plus joué depuis 134 jours. L'ancien joueur du Bayern Munich et de Chelsea est entré en jeu à la 56e  minute en remplacement de grand espoir allemand Sidney Sam. Ballack, blessé lors d'un choc avec un adversaire lors de la 4e journée,  n'a pas vraiment pesé sur le déroulement de la rencontre, mais le contraire aurait été étonnant d'un joueur qui n'a repris l'entraînement qu'en décembre et qui a été blessé pendant la moitié de l'année 2010.

Dortmund perd deux points

Jusqu'à la 84e minute, tout semblait sourire au Borussia qui, sans vraiment convaincre, menait 1 à 0 devant Stuttgart grâce à son prodige Mario Götze (43). Mais si le Borussia dominait et se créait les occasions les plus sérieuses, Stuttgart, menacé de relégation, jouait crânement sa chance et réduisait au silence le Signal-Iduna Park et ses 80.000 spectateurs en fin de rencontre. Profitant d'un marquage déficient, le Russe Pogrebnyak égalisait sous l'oeil de Bruno Labbadia, troisième entraîneur de l'équipe depuis août.

"Prendre un but comme celui-ci, c'est inadmissible. Je ne crois pas qu'on  songeait déjà à la victoire, mais on a manqué de vigilance", a regretté Mats Hummels. "On aurait dû marquer un 2e but, on s'est créé beaucoup d'occasions et on a  commencé à perdre trop de ballons, à leur laisser plus d'espace", a regretté  Klopp. Dortmund reste solidement installé aux commandes de la Bundesliga avec onze points d'avance sur Leverkusen.

Le Bayern efficace, le Werder inquiète...

Le grand bénéficiaire de la journée est le Bayern Munich, même s'il accuse encore 14 points de retard sur la tête. Le champion en titre a écrasé le promu Kaiserslautern avec des contributions déterminantes d'Arjen Robben, auteur de son premier but depuis mai, et de Gomez. L'international allemand en a profité pour revenir à hauteur du Sénégalais Papiss Cissé en tête du classement des buteurs, tandis que son club, passé de la 5e à la 3e place, n'a jamais été aussi bien placé cette saison.

De son côté, le Werder Brême est retombé dans ses travers contre Cologne, facile vainqueur 3 à 0 et se rapproche dangereusement du bas de tableau. Les joueurs de Thomas Schaaf, vainqueurs lors de la reprise d'Hoffenheim  (2-1), n'ont jamais fait illusion face à Cologne qui a ouvert la marque dès la  7e minute grâce à Podolski. Le club rhénan a alourdi la marque à la 33e minute par Matuschyk qui s'est  facilement frayé un chemin dans la défense du Werder, toujours aussi poreuse. En fin de rencontre, Podolski a écoeuré encore un peu plus le Werder et sa défense, la 2e plus mauvaise de Bundesliga, avec son 7e but de l'exercice (84).

Après cette 9e défaite de la saison, le Werder qui reçoit le Bayern Munich le week-end prochain, est 14e et ne compte plus que quatre points d'avance sur  la 16e place, synonyme de barrages. Cette défaite devrait relancer le débat sur le travail de  Schaaf, en poste depuis 10 ans et déjà critiqué après les éliminations en Coupe d'Allemagne et Ligue des champions. En revanche, Cologne retrouve espoir (15e) et n'est plus relégable pour la première fois depuis la 10e journée.

Gilles Gaillard