Mario Goetze
L'attaquent du Bayern Mario Goetze (à gauche) | AFP - Christof Stache

Dortmund et le Bayern avancent toujours

Publié le , modifié le

Dans la foulée de son exploit à Arsenal, Dortmund est redevenu maître de la Ruhr en remportant le traditionnel derby sur la pelouse de Schalke (1-3), deuxième déconvenue de rang pour le club de Gelsenkirchen après la défaite contre Chelsea, samedi, lors de la 10e journée du championnat d'Allemagne. Étincelant sur la scène européenne, le Bayern Munich a cravaché pour se défaire du Hertha Berlin (3-2) et conserver sa place de leader avec une longueur d'avance sur le Borussia et le Bayer Leverkusen qui a disposé d'Augsbourg 2-1.

Dortmund un ton au-dessus

Après deux défaites la saison dernière, Jürgen Klopp voulait reprendre l'ascendant dans la lutte pour la suprématie régionale. Et  après un coup d'envoi retardé de cinq minutes par les jets de fumigènes, son équipe a exaucé son voeu. Tout comme Chelsea quatre jours plus tôt, le Borussia a profité d'un but précoce d'Aubameyang (14e), à l'arrivée d'un superbe mouvement à une touche de balle, et d'un brillant arrêt de Weidenfeller  sur un penalty frappé par un ex-coéquipier, Kevin-Prince Boateng, à la  demi-heure de jeu.

Le vice-champion d'Allemagne a ensuite joué en contres et profité de la fébrilité défensive de son hôte. Du haut de ses 18 ans et pour son 12e match de Bundesliga, Meyer a tenté de relancer Schalke (62e), mais son 3e but de la  saison ne permettra au final qu'à sauver l'honneur. Car sur deux contres brillamment menés par Mkhitaryan, l'Arménien servait Sahin, pour une frappe tendue qui faisait mouche (51e) puis distillait un caviar à Blaszczykowski pour le but du K.O (74e). 

Le Bayern souffre mais s'impose 

Ravi des prestations européennes, Pep Guardiola voulait des progrès en Bundesliga. Mais le coach du Bayern a connu des frayeurs avant de  glaner la 8e victoire de la saison et s'approcher à une longueur du record d'invincibilité de 36 matches détenu actuellement par Hambourg. Les spectateurs de l'Allianz Arena qui attendaient un nouveau festival bavarois après celui contre le Viktoria Plzen (5-0) ont pris une douche froide d'entrée sur le coup  de tête de Ramos qui ouvrait la marque (0-1, 4e).

Le Bayern était mené sur sa  pelouse pour la 2e journée de suite (après Mayence)! Le soulagement est venu de  deux remplaçants: Mandzukic et Götze, venus pallier les blessures de Robben et  Kroos. Le Croate s'est offert un doublé (29e, 51e) et l'ange blond a porté la 3e estocade. Ce qui n'a pas empêché les Bavarois de trembler sur la réduction  du score par Ben-Hatira (58) et jusqu'au dernier contre d'un adversaire prouvant jusqu'à la dernière minute qu'il méritait son retour parmi l'élite.

AFP