Dortmund en mode offensif, Leipzig ne lâche rien

Dortmund en mode offensif, Leipzig ne lâche rien

Publié le , modifié le

Dortmund n'a fait qu'une bouchée de Moenchengladbach (4-1) samedi lors de la 13e journée du championnat d'Allemagne, grâce à l'efficacité de son son trident offensif, Aubameyang auteur d'un doublé, Dembélé (1 but et à l'origine des trois autres) et Reus (3s passes décisives). Le Borussia revient aux places d'honneur (5e), à 9 points de Leipzig qui conforte sa place de leader après sa victoire sur Schalke (2-1).

Contre Mönchengladbach, le Borussia a livré une copie offensive quais parfaite. Les hommes de Thomas Tuchel n'auront finalement tremblé que pendant une minute en début de matche, cueillis à froid dans leur antre du Signal Iduna Park. C'est le Brésilien Raffael qui ouvrait le score dès la 6e minute, avant l'égalisation immédiate de Pierre-Emerick Aubameyang (1-1, 7e), après un travail préparation de Dembélé. 

Dembélé dans tous les bonc coups...

Dominateur dans le jeu, Dortmund prenait l'avantage dès le quart d'heure de jeu par Lukasz Piszczek (2-1, 15e), reprenant une déviation de Marc Bartra sur un corner tiré par Dembélé. L'international français de 19 ans se chargeait en deuxième période de marquer lui-même le troisième but de son équipe, d'un tir plein de sang-froid à l'entrée de la surface, après un crochet pour mettre dans le vent deux défenseurs (3-1, 64e). Quelques instants plus tard, le même Dembélé livrait un ballon en profondeur parfaitement propre à Reus, qui servait du talon Aubameyang pour le plus beau but de l'après-midi (4-1, 68e).

Dans les autres matches, le Hertha Berlin, 3e, a sauvé in extremis sa place sur le podium, après avoir été mené deux fois, en marquant le but de la victoire à Augsbourg dans le temps additionnel, par Salomon Kalou sur pénalty (3-2, 90+1). Hoffenheim, qui était à égalité de points avec Cologne avant cette journée, a démoli l'équipe rhénane 4 à 0, pour prendre provisoirement la 4e place, à cinq points de la tête.

Christian Grégoire