Allemagne Schalke Dortmund 092010
Les joueurs de Schalke ne s'en sortent pas | AFP - Patrick Stollarz

Dortmund bute sur Schalke

Publié le , modifié le

Le Borussia Dortmund a été tenu en échec (0-0) sur son terrain par son voisin Schalke 04 vendredi en match avancé de la 21e journée du Championnat d'Allemagne. Le leader a pourtant dominé de bout en bout la rencontre et a multiplié les occasions, mais a davantage échoué par maladresse qu'il n'a vraiment buté sur une accrocheuse équipe de Schalke.

Comme on pouvait le pressentir au vu du parcours des deux équipes depuis le début du championnat, ce derby de la Ruhr a tourné à la démonstrationn pour Dortmund qui a dicté le rythme de la rencontre face à équipe de Schalke 04, réduite au simple rôle de figurant. Mais si les joueurs de Félix Magath, surtout préoccupés de ne pas céder alors qu'ils sont dans une passe peu reluisante, dans le ventre mou du classement, ont serré le jeu, ceux de Jürgen Klopp ont beaucoup tenté...mais en vain.
Mais ils n'étaient pas dans un bon jour. Ils ont surtout beaucoup manqué de précision dans le dernier geste alors qu'ils se sont créés,  rien que dans les dix premières minutes, pas moins de trois occasions franches de but. Occasions qui se sont multipliées sans succès

 En seconde période, Dortmund a repris sa domination, mais la réussite lui faisait toujours défaut, et de façon criante, avec deux tirs sur lespoteaux de Barrios (55) et Götze (82). Il était dit que le Borussia ne trouverait pas la clé dans un derby qu'il avait pourtant à cœur de remporé, après avoir battu Schalke chez lui à l'aller. Ce point pris, ou concédé c'est selon, ne met toutefois pas en péril la première place de Dortmund qui reste solidement  installé aux commandes de la Bundesliga avec 12 points d'avance sur le Bayer Leverkusen qui se rend samedi à Nuremberg, et 15 de plus que le Bayern Munich, opposé à Cologne.

Du côté de Schalke 04, où l'on se contente volontiers e ce petit point, on est sans doute plus satisfait de sa soirée. Même si la manière n'a pas totalement rassuré.

AFP