Aubameyang a permis à Dortmund de revenir au score
Aubameyang auteur du 2e but de Dortmund | Daniel ROLAND / AFP

Dortmund accroché à Hoffenheim, Dembélé blessé

Publié le , modifié le

Dortmund a une nouvelle fois fait match nul vendredi à l'extérieur, à Hoffenheim (2-2), et risque désormais de se retrouver dix points de la tête au soir de cette 15e journée du championnat d'Allemagne dimanche. Le Borussia, qui a terminé premier de son groupe de Ligue des champions devant le Real Madrid, reste en Bundesliga à huit points des leaders Munich et Leipzig, qui jouent ce week-end.

Hoffenheim en profite pour remonter provisoirement sur le podium, à six points de la tête. Les joueurs du jeune entraîneur Julian Nagelsmann (29 ans) restent invaincus cette saison. Dans les grands championnats européens, la seule autre équipe sans défaite est le Real Madrid de Zinedine Zidane. Les buts d'Hoffenheim ont été marqués par Mark Uth (1-0, 3e) et Sandro Wagner (2-1, 20e). Dortmund a répondu par Mario Götze (1-1, 11e) et Pierre-Emerick Aubameyang (2-2, 48e), servis l'un et l'autre par un Ousmane Dembélé en état de grâce ce vendredi soir. Le Gabonais Aubamayang conforte sa première place au classement des buteurs du championnat d'Allemagne, avec 16 réalisations. Quant à jeune international français Dembélé, 19 ans, qui a donné le tournis pendant plus d'une heure à la défense d'Hoffenheim, il est sorti à la 68e minute sur blessure.

Manque de rigueur défensive​

Face à Hoffenheim, quatrième du classement, Thomas Tuchel n'avait pas dérogé à son habituel dispositif en 4-1-4-1, alignant cinq joueurs à vocation offensive, avec Aubameyang en pointe, Dembélé et Pulisic sur les ailes, et le duo international Götze-Reus en animateurs du jeu. Mais dans ce match qu'il a joué à dix pendant plus d'une mi-temps, suite à l'expulsion de Marco Reus à la 41e minute, le Borussia a offert une miniature de sa première partie de saison: une incapacité à s'imposer à l'extérieur (9 points seulement en 8 matches à l'extérieur cette saison). Brillant en attaque, mais handicapé par un manque de rigueur défensive qui ne pardonne pas contre les adversaires de haut niveau. L'expulsion de Reus, l'un des fers de lance devant, est une conséquence directe de cette lacune. Déjà averti, le milieu offensif s'est retrouvé en situation de défenseur isolé peu avant la pause, et n'a pu éviter la "faute tactique", synonyme de deuxième carton jaune et d'expulsion. La 15e journée se poursuit samedi avec la grosse affiche du week-end: Leipzig, deuxième à égalité de points avec le Bayern, accueille le quatrième Hertha Berlin. Dans un match a priori plus facile, le leader Munich se déplace dimanche sur la pelouse de la lanterne rouge Darmstadt.

AFP