Franck Ribéry
Franck Ribéry (Bayern Munich) à la lutte avec la défense d'Hanovre | AFP - ODD ANDERSEN

Coup d'arrêt pour le Bayern

Publié le , modifié le

Alors qu'il n'avait perdu qu'un seul match depuis le début de la saison, le Bayern Munich, réduit à 10 comme son adversaire, s'est incliné, dimanche, sur la pelouse d'Hanovre (2-1). Les Munichois conservent néanmoins leur place de leader, devant Dortmund. Un peu plus tôt, Schalke 04 s'est incrusté dans le trio de tête (3e avec 18 pts) après sa victoire 1-0 face au Bayer Leverkusen.

Un cauchemar

Dominateurs sans discontinuer depuis la 3e journée de Bundesliga, les joueurs du Bayern Munich paraissaient invincibles. D'autant que leur seule et unique défaite depuis le début de la saison remontait à loin. C'était début août face au Borussia M'Gladbach. Depuis, sept victoires et un nul seulement se sont enchaînés. Mais, ce dimanche, à Hanovre, les hommes de Jupp Heynckes ont connu une grande désillusion. La première en déplacement. Face à une solide équipe de Basse-Saxe, les Munichois ont souffert et, dès les premiers instants, se sont fait peur. A l'image de cette escapade en solitaire d'Abdellaoue dont la frappe un peu trop croisée donnait un peu de répit aux locaux. Mais pas pour bien longtemps ! Après seulement 20 minutes de jeu, Lahm commettait une faute sur Cherundolo que Abdellaoue vengeait avec succès du pied gauche (0-1 à la 23e). Une ouverture du score d'Hanovre qui mettait un terme à l'invincibilité de Neuer, lui qui n'avait pourtant plus encaissé de but depuis 748 minutes ! Comme si cet avantage au tableau d'affichage ne suffisait pas, Hanovre bénéficiait d'une expulsion de Boateng, coupable d'un mauvais geste sur Pinto, pour jouer en supériorité numérique pendant les trente minutes suivantes. L'arbitrage était semble-t-il un peu sévère. 

En seconde période, la rencontre virait carrément au cauchemar pour le Bayern qui aggravait sa propre marque d'un but contre son camp de Luiz Gustavo (0-2 à la 50e). Dans ces conditions, on voyait mal comment les Munichois allaient bien pouvoir renverser la vapeur. Une lueur d'espoir apparaissait toutefois quand, à l'heure de jeu, Cherundolo écopait d'un second carton jaune qui réduisait du même coup l'équipe d'Hanovre à dix. Le Bayern se mettait alors à pousser plus fort mais Zieler était parfaitement en place devant sa cage et éloignait le danger à plusieurs reprises. Il fallait attendre la 83e minute pour que le Bayern parvienne à sauver l'honneur. Profitant d'une hésitation de la défense adverse, Alaba trompait Zieler avec un pointu du pied gauche (2-1 à la 83e). Quelques instants plus tard, Schweinsteiger manquait de peu la balle d'égalisation, sa frappe trouvant le poteau gauche du portier d'Hanovre (87e). Le score n'allait plus évoluer. Le Bayern s'inclinait donc pour la deuxième fois depuis le début de la saison tandis qu'Hanovre reste invaincu à domicile et se repositionne au classement (4e à 4 points du leader bavarois).

Isabelle Trancoën