Corentin Tolisso touché au genou
Corentin Tolisso touché au genou | Werner Eifried / GES-Sportfoto / DPA

Corentin Tolisso opéré avec succès après sa rupture des ligaments croisés

Publié le , modifié le

Une mauvaise étoile s'est penchée sur le genou de Corentin Tolisso. Quelques minutes après avoir ouvert le score pour le Bayern Munich, le milieu international s'est écroulé dans un choc avec un joueur du Bayer Leverkusen Kevin Volland. Le diagnostic médical que redoutait le club bavarois est tombé. Il est sans appel : Tolisso souffre d'une rupture des ligaments croisés du genou droit qui devrait le tenir éloigné des terrains plusieurs mois. Le champion du monde a été opéré avec succès ce dimanche.

Un bonheur de courte durée. Première titularisation de la saison. Une égalisation et puis le choc en apparence anodin avec Volland. Cloué au sol, Corentin Tolisso a très vite compris qu'il en aurait pour plusieurs mois. Evacué par deux soigneurs, l'ancien lyonnais est immédiatement allé à l'hôpital faire des examens. Dès la fin du match, son entraîneur Nico Kovac avait pressenti la gravité de la blessure, évoquant l'hypothèse d'une rupture des ligaments croisés. Hypothèse confirmée dans la soirée.

L'addition a été très lourde samedi pour le Bayern qui a aussi perdu son défenseur latéral Rafinha, victime d'une méchante semelle par derrière de Karim Bellarabi, exclu logiquement pour son geste. "Ça vaut non seulement le rouge, mais un double-rouge", s'est emporté Kovac, "une faute comme ça sur le pied d'appui est toujours dangereuse, parce qu'on ne peut pas réagir". 

"Nous en sommes au troisième match de Bundesliga et j'ai l'impression que nous sommes du gibier", a déclaré Kovac sous le coup de l'émotion.  Rafinha souffre lui d'une rupture partielle d'un ligament interne de la cheville gauche. Son absence sera de quelques semaines de repos. Tolisso de plusieurs mois.

Mais le Français n'est pas au fond du gouffre. Dans sa story Instagram, il a ironisé : "L'opération s'est bien passée, je peux jouer mercredi".