Bayern Munich
. | AFP - GUENTER SCHIFFMANN

Chiffre d'affaires record pour le Bayern

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich a généré un nouveau chiffre d'affaires record de 432,8 millions d'euros lors de la saison 2012-2013, marquée par son triplé historique (Ligue des champions, championnat, coupe d'Allemagne), a annoncé le club mercredi soir.

C'est la première fois que le club bavarois, détenteur du record de titres  de champion de Bundesliga (23), franchit la barre des 400 millions d'euros de  chiffre d'affaires, un niveau que seuls des clubs comme le Real Madrid, le FC Barcelone ou Manchester United étaient jusqu'ici en mesure d'atteindre. Par rapport à 2013 qui marquait déjà un record (332,2 millions d'euros) en  dépit d'une saison sans titre, le club du Français Franck Ribéry a enregistré  une croissance de plus de 100 millions d'euros de son chiffre d'affaires. "Avec ces résultats, notre club appartient à la classe des grands du  football mondial", s'est félicité Jan-Christian Dreesen, membre du conseil  d'administration en charge des questions financières, dans un communiqué.

"Grâce à ses méthodes de travail tournées depuis des décennies vers le long  terme, le FC Bayern s'est forgé d'excellentes bases économiques qui lui  permettent de regarder avec confiance vers l'avenir", a-t-il ajouté. La saison passée, le Bayern a enregistré un excédent brut d'exploitation  (Ebitda) de 95,6 millions d'euros (69,3 en 2011-2012) et un bénéfice après  impôts de 14 millions d'euros (11,1 en 2011-2012). En 2012-2013, le Bayern Munich a remporté la Ligue des champions après  avoir écrasé le Barça en demi-finale et disposé de Dortmund en finale, terminé  premier du championnat allemand et remporté la Coupe d'Allemagne.

Hoeness applaudi

Sportivement, le club s'est abonné aux records: lors de la dernière journée  de championnat, l'équipe s'est emparée du record d'invicibilité en Bundesliga  (37 matches de suite sans défaite) et la semaine passée (face au Viktoria  Plzen), il a égalé la performance de 9 victoires de rang du Barça en Ligue des  champions. Seul point noir pour le club munichois: les déboires du président Uli  Hoeness qui sera jugé en mars pour fraude fiscale. Président jusqu'en 2015 après avoir récolté 97,1% des voix lors d'une assemblée générale en novembre  2012, il a également reçu le soutien de son conseil d'administration lorsque son procès a été annoncé.

"Il existe au sein du conseil de surveillance un consensus pour qu'Uli  Hoeness continue d'exercer ses fonctions de président du FC Bayern Munich", ont  réagi ces dirigeants début novembre. Ils ont souligné que la loi allemande "ne  prévoit aucune interdiction d'activité pour un membre d'un conseil de  surveillance en cas de condamnation pénale".  Lors de l'assemblée générale du club au cours de laquelle ses résultats financiers ont été présentés, M. Hoeness a été applaudi debout par l'assistance, a constaté un photographe AFP.