Benjamin Pavard a fait ses premiers pas avec le Bayern.
Benjamin Pavard a fait ses premiers pas avec le Bayern. | Christof STACHE / AFP

Bundesliga : premier entraînement pour Pavard avec le Bayern Munich

Publié le , modifié le

Le défenseur international français Benjamin Pavard a été présenté vendredi à Munich à la presse, avant de participer dans l'après-midi à son premier entraînement avec le Bayern, champion d'Allemagne.

"C'est un honneur d'être ici au Bayern, le plus grand club d'Allemagne, j'ai hâte de participer à mon premier entraînement cet après-midi", a déclaré le champion du monde lors d'une conférence de presse au côté du directeur sportif du club, Hasan Salihamidzic. "J'ai faim, j'ai envie de gagner le championnat, les coupes, la Ligue des champions", a ajouté Pavard, qui a quitté le VfB Stuttgart sur une relégation en D2.

Stuttgart, le tremplin

"Après la Coupe du monde, c'était ma volonté de rester à Stuttgart un an de plus. Je leur devais beaucoup, ils sont venus me chercher à Lille alors que personne ne me connaissait, c'est aussi grâce à eux que je suis champion du monde", a expliqué Pavard. Il était arrivé de Lille en 2016 au VfB, alors en deuxième division, et avait participé à la montée en D1 la saison suivante. 

Courtisé par de grands clubs européens après son titre de champion du monde 2018 avec la France, il avait refusé toutes les propositions. Il a été transféré au Bayern pour 35 millions d'euros. "Le Bayern, ça ne me fait pas peur, la pression ne me fait pas peur, je suis sûr de moi", a assuré le joueur de 23 ans.

Central ou latéral ?

Salihamidzic a de son côté loué "l'intelligence de jeu" et la "polyvalence" du Français, capable d'évoluer comme défenseur central, arrière latéral, voire milieu de terrain. Pavard s'est dit prêt à évoluer à n'importe laquelle de ces positions : "ce sera le choix du coach, je suis à la disposition de l'équipe et du coach", le Croate Niko Kovac.

Alors que Franck Ribéry vient de quitter le Bayern après dix ans, trois autres joueurs français évolueront la saison prochaine à Munich : l'attaquant Kinglsey Coman, le milieu de terrain Corentin Tolisso et le défenseur Lucas Hernandez, venu de l'Atlético Madrid pour 80 millions d'euros, la somme la plus élevée jamais payée par un club allemand pour recruter un joueur.

AFP